Angola: Le tourisme prévoit une meilleure rentabilité des restaurants de l'Ile de Luanda

Luanda — Le ministère du Tourisme va, dans les prochains jours, réaliser des réunions avec différents partenaires qui influent sur le coût final des produits demandés par les restaurants à Ilha de Cabo, à Luanda, visant à accroître le flux des clients et de réduire les plaintes au sujet des prix élevés.

En marge d'une journée de travail que la ministre du Tourisme, Angela Bragança a réalisé dans dix restaurants à Ilha de Cabo, a déclaré que son ministère prévoyait d'évaluer les problèmes de façon qu'il y ait harmonie des actions entre les différents domaines, de sorte que les investissements et le tourisme puissent affluer.

Ângela Bragança a reçu de ses gestionnaires des plaintes au sujet d'opérations de police ayant entraîné une réduction significative du nombre de clients nocturnes, le déficient assainissement de base, de l'eau potable et de l'électricité, dont les coûts par unité, en termes de nettoyage sont élevés, ce qui est ensuite imputé au client.

"Des milliers de litres d'eau sont gaspillés chaque jour pour approvisionner les citernes, alourdissant ainsi les dépenses des clients", a indiqué la dirigeante.

Une autre préoccupation concerne la présence de jeunes qui sont supposés soutenir le stationnement, représentant ainsi un risque pour les clients en raison d'agressions et d'intimidations.

"Nous pensons qu'avoir une île dynamique est ce que nous souhaitons pour le tourisme, qui excelle dans ses services touristiques", a ajouté Ângela Bragança.

Vendredi dernier, la ministre rencontrera tous les directeurs d'hôtels et de restaurants pour évaluer leurs préoccupations et trouver des moyens viables de les surmonter.

Les restaurants de l'île de Luanda sont fréquentés principalement par des citoyens expatriés.

En ce qui concerne la forêt de l'île, elle a informé qu'elle sera analysée avec le gouvernorat provincial, le ministère de l'Environnement et d'autres secteurs, pour donner de la dignité à l'espace, ce qui peut aider à promouvoir le tourisme social, les loisirs et lui permettre d'être un poumon pour la ville .

A l'occasion, en présence du gouverneur de la province, Sérgio Rescova, des vice-gouverneurs et de l'administrateur d'Ingombota, un programme préliminaire a été présenté avec le concept de forêt.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.