Maroc: Le basket national touche le fond

Le WAC, le MAS, l'IRT, Alouatia et l'ASE en 3ème division

Le bras de fer entre les clubs de l'opposition et le président de la Fédération Royale marocaine de basketball (FRMBB) n'a fait qu'aggraver la situation de cette discipline, après plusieurs tentatives de réconciliation qui ont toutes fini en queue de poisson.

Les cinq clubs en question, à savoir le WAC, l'IRT, l'ASE, Alouatia de Tan Tan et le MAS qui constituent l'ossature du basketball national, s'abstiennent de participer au championnat national et à la Coupe du Trône, et ce pour plusieurs raisons dont notamment la non tenue de l'assemblée générale du bureau fédéral au titre de l'exercice 2017-2018.

Selon le règlement en vigueur, la FRMBB ne doit donner le coup d'envoi du championnat sans avoir au préalable tenu son assemblée générale et déposé les rapports moral et financier de l'exercice précédent.

L'abstention de ces clubs à fort potentiel a amputé la programmation des deux poules du championnat national d'élite Nord et Sud de cinq matchs.

Quant à la Coupe du Trône, 8 forfaits ont été enregistrés, ce qui est une première dans les annales de cette compétition.

Embarrassé par ces développements en chaîne, le bureau fédéral a appliqué la loi du forfait qui rétrograde directement les clubs concernés en troisième division avec toutes les conséquences, notamment la suspension des présidents et des amendes appliquées aux clubs.

Selon des sources bien informées, les clubs en question n'ont jamais déposé ou signalé des forfaits à la Fédération, mais se sont abstenus de participer aux compétitions, en signe de protestation, en attendant que la Fédération tienne son assemblée générale.

Pour rappel, cette assemblée générale fut annulée par un jugement du tribunal de première instance de Rabat la veille de sa tenue.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.