Guinée: Conakry - Présentation des résultats du programme d'appui à la réforme du secteur de la sécurité

18 Janvier 2019

Ce jeudi 17 janvier 2018, le Programme d'Appui à la Réforme du secteur de Sécurité (PARSS2-RSS), a présenté à la presse, les résultats des travaux et les avancées enregistrées dans le secteur de réforme de la sécurité en Guinée.

Ces résultats ont été présentés à l'occasion d'un déjeuner de presse dans un réceptif hôtelier de la place. Ils s'inscrivent au terme de quatre années de mission, sur la réforme du secteur de sécurité (RSS) en république de Guinée. La rencontre a marqué la présence des responsables du ministère de la sécurité et de la protection civile.

Précisément, ce programme vise à appuyer les efforts du gouvernement en termes de consolidation de l'État de droit, de protection des droits humains et de promotion des principes démocratiques. Il a été soutenu par l'Union européenne.

Le chargé des programmes à la délégation de l'Union européenne a profité de l'occasion pour réjouir des résultats obtenus par le PARSS. Selon Raymond Lataste le PARSS a fourni des résultats très positifs. Premièrement, c'est la mise en place d'une gestion des ressources humaines, moderne et efficace pour les services de police et de protection civile.

« Le ministère est en mesure de dire exactement combien de policiers il y a en Guinée ? Où sont-ils déployés etc... Aussi, la division d'appui de la police judiciaire qui est une unité d'élite de la police, qui a été formée aux techniques d'enquête et d'investigation et qui dispose d'équipements de derniers cris et qui a commencé a donné des résultats très positifs en termes d'arrestations et de lutte contre la criminalité... ».

De son côté, le président de la commission technique et suivi, au nom du gouvernement, s'est félicité des résultats obtenus par la partie guinéenne en termes d'information sur le nombre et la répartition des grades, les capacités du personnel de la police et de protection civile.

Pour Dr Djélilouman Kouyaté, le PARSS a été l'un des acteurs, il a participé à l'accompagnement sur les deux axes essentiels de la réforme du secteur de sécurité en Guinée... « Le PARSS a été dès le départ à côté de nous, d'abord au niveau de la conception, il nous a aidé à redéfinir la notion de la sécurité ».

Un document-cadre a été élaboré, essentiellement axé sur la politique de gestion de la sécurité nationale des différents secteurs de la police guinéenne à l'occasion de ces quatre années de services.

Guinée: le centre international du Commerce compte aider les jeunes porteurs de projets

La délégation du Centre International du Commerce était en conclave dimanche 18 novembre 2018 avec plusieurs jeunes porteurs de projets à Conakry, dans un réceptif hôtelier de la place. L'objectif de cette rencontre était d'échanger avec les jeunes entrepreneurs du pays pour leur accompagner à la réalisation de leurs projets en gestation. En échangeant avec [... ]...

Dernière minute: le concert d'Oudy 1er du dimanche 25 novembre désormais gratuit La structure Oudy Prod informe à travers un communiqué le public mélomane fans de l'artiste du peuple, Oudy 1er que le concert anniversaire qui marque les dix ans de la carrière artistique du dit artiste est désormais gratuit. Ce deuxième jour de fête prévu sur l'esplanade du palais du peuple ce Dimanche 25 novembre est [... ]...

Affaire de farine pourrie: les accusés en liberté provisoire La saisie de la farine pourrie par le service anti-drogue et des crimes organisés, dirigé par le colonel Moussa Tiegbolo Camara, arrive à trouver une solution heureuse en faveur des inculpés. Ce jeudi novembre 2018, l'avocat des accusés Me. David Beavogui, a fait savoir devant la presse : « Par ordonnance en date du 27 [... ]...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.