18 Janvier 2019

Afrique: Le HCR se félicite d'une nouvelle loi accordant davantage de droits aux réfugiés en Ethiopie

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, s'est félicité vendredi de la nouvelle loi historique en Ethiopie sur les réfugiés, qui leur permettra désormais d'obtenir des permis de travail, d'accéder à l'école primaire, de se faire délivrer des permis de conduire et d'enregistrer légalement les événements de la vie, tels que la naissance et le mariage, ainsi que d'accéder aux services bancaires dans le pays.

Le Parlement éthiopien a adopté jeudi 17 janvier 2019 une révision de ses lois en vigueur, ce qui en fait désormais l'une des politiques sur les réfugiés les plus progressives en Afrique.

« L'adoption de cette loi historique représente une étape qui fera date dans la longue histoire de l'Ethiopie pour l'accueil de réfugiés originaires de toute la région depuis des décennies », a déclaré Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés. « En accordant aux réfugiés la possibilité de mieux s'intégrer dans la société, l'Éthiopie respecte non seulement ses obligations en matière de droit international des réfugiés, mais elle se pose également en modèle pour les autres pays qui accueillent des réfugiés à travers le monde ».

L'adoption de cette loi révisée en Éthiopie intervient quelques semaines à peine après que l'Assemblée générale des Nations Unies a approuvé le Pacte mondial sur les réfugiés, le 17 décembre 2018.

Au cœur de ce nouveau cadre novateur se trouve une réponse globale au déplacement au sein de laquelle les réfugiés sont inclus dans les services nationaux, comme la santé et l'éducation, plutôt que d'établir des systèmes parallèles. Il vise également à assurer que les réfugiés puissent devenir autonomes et contribuer à l'économie locale d'une manière qui profite également aux communautés d'accueil.

Le HCR a participé activement au processus de rédaction de cette loi révisée sur les réfugiés, qui a été dirigé par l'Agence éthiopienne pour les réfugiés et les rapatriés (ARRA). Elle remplace la Proclamation de 2004 sur les réfugiés, qui confirmait également les principes fondamentaux de la Convention de 1951 sur les réfugiés, ainsi que la Convention de 1969 de l'OUA, qui restreignait certains droits des réfugiés comme la liberté de circulation, l'accès à l'éducation ou l'intégration locale.

L'Éthiopie accueille actuellement plus de 900.000 réfugiés, principalement du Soudan du Sud, de la Somalie et de l'Érythrée voisins, ainsi qu'un plus petit nombre de réfugiés originaires du Yémen et de la Syrie.

Ethiopie

Des réfugiés érythréens qui rêvent d'ailleurs

C'est l'histoire d'un lent exode dans la Corne de l'Afrique. En Ethiopie, près de 30 000 Erythréens ont… Plus »

Copyright © 2019 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.