Angola: Le secteur agraire compte sur un financement chinois

Luanda — Le secteur agricole angolais pourrait recevoir une aide financière non remboursable de la Chine, d'une valeur de 100 millions de yuans (4,5 milliards de kwanza), pour l'exécution de plusieurs projets.

Ce montant fait partie de la valeur totale destinée à la mise en œuvre du projet d'assistance technique du Centre de démonstration en technologie agricole et d'autres projets.

La fourniture de ce financement est le résultat d'un accord signé entre les deux pays à Beijing en octobre dernier, dans le cadre du renforcement des excellentes relations de coopération existantes, selon un décret présidentiel du 14 janvier publié dans la Journal officiel «Diário da República ».

Selon le décret, qui donne effet à l'accord concerné, la Banque de développement de la Chine et la Banque nationale d'Angola doivent ouvrir un livre au nom des parties respectives, intitulé "Aid account n ° 2018/1" en renminbi sans intérêt, pour l'enregistrement et le compte-rendu de tous les paiements liés aux dépenses de dons, conformément aux procédures en vigueur dans les opérations de la Banque de développement de la Chine et sans frais pour les parties.

La valeur de la ligne de financement de la Chine à l'Angola est actuellement d'environ 23 milliards de dollars américains.

En 2018, à la suite de la visite du Président João Lourenço en Chine, le gouvernement chinois avait approuvé un prêt supplémentaire de 2 milliards de dollars américains destiné à soutenir des projets de développement en Angola.

Le premier financement chinois en Angola a été signé en 2004 avec l'Exim Bank.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.