Cote d'Ivoire: Sidiki Diakité - "Nous avons enregistré un bond qualitatif au niveau de l'indice de sécurité"

18 Janvier 2019

Le ministère de l'Intérieur et de la Sécurité a servi de cadre à une cérémonie de présentation de vœux et de célébration des lauréats dudit ministère.

Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, a reçu le 17 janvier 2019, à son cabinet, au Plateau, les différents services sous tutelle. A savoir, le corps préfectoral, les collectivités territoriales, la direction générale de la police nationale.

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la présentation de vœux au premier responsable des services sous tutelles suscités d'une part, et d'autre part, à la célébration des lauréats du prix d'excellence classés 2ème et 3ème au titre de l'année 2018.

Prenant la parole, le ministre a relevé une performance au plan sécuritaire. « Au plan sécuritaire, l'indice de sécurité qui était de 2,39 en 2017 a chuté à 1,48 en 2018. Aujourd'hui, nous pouvons noter comme avantage un gain de 67% en termes de performance », a-t-il rassuré.

Aussi faut-il rappeler que les lauréats du prix d'excellence ont été récompensés. Il s'agit du prix national de la meilleure autorité préfectorale, du prix national du meilleur élu local et de celui du meilleur policier.

Revenant sur le prix de la meilleure autorité préfectorale, une attention particulière a été portée sur les initiatives du sous-préfet de Bobi, Kouamé Loukou Eric, du département de Séguéla.

En effet, celui-ci a fait de la lutte contre l'immigration clandestine son cheval de bataille dans sa circonscription. Il a également réussi à mettre un terme à l'extraction artisanale du diamant en transformant les habitants en agriculteurs. Il a initié des projets agricoles en développant la culture de riz, de manioc, de maïs, maraîchère et celle de rente, notamment l'anacarde et le cacao.

De cinq hectares de riz, cet administrateur civil et ses administrés sont passés à une superficie de 12 000 hectares. Et ce, en vue de maintenir la population locale sur place.

Pour terminer, le ministre Sidiki Diakité a invité les autorités préfectorales, les chefs religieux, les chefs coutumiers à jouer pleinement leur rôle, à savoir garantir la paix sociale.

Quant au directeur général de la police nationale, le contrôleur général de police, Kouyaté Youssouf, il a dit l'engagement de la police à demeurer loyale afin de relever les nombreux défis.

En prélude aux élections de 2020, Kouyaté Youssouf veut une police performante. A cet effet, il a souhaité l'octroi de subvention pour la santé des policiers, l'acquisition d'engins modernes, le recrutement de 2249 policiers.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.