Kenya: Nairobi, cible privilégiée des Shebab

16 Janvier 2019

Les forces de sécurité kenyanes ont mis fin mercredi matin à l'assaut des islamistes somaliens contre un complexe hôtelier près de la capitale. L'attaque montre que le Kenya reste une cible prioritaire pour les Shebab.

Selon le président kenyan Uhuru Kenyatta, "tous les terroristes ont été éliminés". Leur nombre n'a pas été précisé. Celui des victimes est connu : 14 morts et plusieurs blessés, un bilan encore provisoire.

L'attaque revendiquée par les Shebab a ravivé des souvenirs au Kenya et en particulier dans la capitale, déjà frappée en 2013 par les islamistes somaliens lors de l'attentat du centre commercial Westgate.

Une attaque "lâche"

Dans un communiqué à New York, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres "a condamné fermement" l'attaque. Le président de la Commission de l'Union africaine, Moussa Faki, l'a qualifiée de "lâche".

Deo Gumba, chercheur à l'ISS, l'Institute for Security Studies, à Nairobi, estime que cette nouvelle attaque prouve que la capitale kenyane reste une cible prioritaire pour les djihadistes. Vous pouvez l'écouter en cliquant sur l'image au-dessus de cet article.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.