Cote d'Ivoire: L'internat de l'Injs ouvert - 24000 F Cfa pour une chambre

Le ministre des Sports, Danho Paulin a remis officiellement les clés des dortoirs de l'INJS (Institut national de la jeunesse et des sports) aux étudiants, vendredi 18 janvier 2019 au sein de l'institut à Marcory. Une cérémonie qui marque la réouverture de l'internat.

Les 2500 étudiants de l'institut ont attendu ce moment durant près deux ans après l'organisation des Jeux de la Francophonie.

Pour accéder aux chambres, les étudiants en plus de formuler une demande et remplir les formalités administratives, devront payer des frais allant de 24 000 FCFA à 40000 FCFA. Tout étudiant inscrit formellement au sein de cet établissement est éligible pour l'accès aux dortoirs. Sur les 33 bâtiments construits à la faveur des Jeux de la Francophonie, 20 seront mis à la disposition des étudiants.

Pour le ministre Danho Paulin cette cérémonie de remise de clés marque la fin de la souffrance pour ces étudiants. Il a précisé que les 2500 étudiants de l'Injs seront logés sans difficulté. Le Ministre a invité les étudiants à œuvrer pour bien entretenir les équipements. Abondant dans le même sens, le Directeur général de l'Injs, Habib Sanogo a demandé aux étudiants de prendre bien soin de ce joyau offert par l'État de Côte d'Ivoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.