Afrique Centrale: Congo-Italie - Stefano de Leo veut apporter sa touche

Le nouvel ambassadeur d'Italie au Congo a dévoilé ses intentions, le 18 janvier à Brazzaville, au sortir d'un entretien avec le vice-Premier ministre, chargé de la Fonction publique, de la réforme de l'Etat, du travail et de la sécurité sociale, Firmin Ayessa.

Installé au Congo depuis quelques mois, le diplomate italien entend renforcer la coopération entre les deux pays en y apportant une touche particulière. « Le dossier de la Fonction publique est très important pour nous, il y a beaucoup de choses à faire ensemble. J'ai déjà remarqué que l'Italie et la République du Congo sont des partenaires sûrs, il y a des liens historiques d'amitié stratégiques dans beaucoup de domaines. Je pense qu'aujourd'hui, j'ai eu l'occasion de connaître mieux en profondeur cette amitié et cette collaboration. J'espère que mon mandat ici sera très fructueux puisque l'Italie et la République du Congo ont des choses stratégiques à faire ensemble », a expliqué Stefano de Leo à sa sortie d'audience.

Firmin Ayessa et son hôte ont également souligné la nécessité d'unir leurs efforts afin de faire aboutir certains dossiers d'intérêt commun dans cette collaboration vieille de plusieurs années.

Selon le nouvel ambassadeur d'Italie, le renforcement de la coopération entre les deux parties est une garantie pour les peuples respectifs mais aussi pour la sous-région car, la stabilité et la paix en dépendent. La capacité de travailler ensemble peut, espère-t-il, dépasser toutes les questions qui sont maintenant sur la table des priorités qui doivent être aborder.

« L'Italie est un pays ami de la République du Congo, nous sommes également membre de l'Union européenne, je pense que j'ai frappé à la porte qu'il fallait pour connaître les problèmes du peuple congolais mais aussi la porte à travers laquelle d'autres peuvent s'ouvrir. Je suis ici pour améliorer les relations entre les deux pays pour une amitié durable et stable. Pierre Savorgnan de Brazza, un Italien qui est aussi Français et Congolais, c'est l'esprit de notre collaboration, être uni », a-t-il conclu, s'estimant heureux de pouvoir continuer dans cet esprit avec le gouvernement congolais et son peuple.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.