Congo-Brazzaville: Foire "Djoka pè Ouesso" - L'événement aura lieu pendant les grandes vacances

L'annonce a été faite par le président du comité d'organisation de l'activité, Léonidas Carrel Mottom Mamoni, également deuxième questeur de l'Assemblée nationale, au cours d'une conférence de presse tenue récemment à Brazzaville.

Rehaussée de la présence du ministre des Sports et de l'éducation physique, Hugues Ngouélondélé ; du vice-président de l'Assemblée nationale, Léon Alfred Opimbat; du président de la Fédération congolaise de football (Fécofoot), Jean Guy Blaise Mayolas et d'autres personnalités de plusieurs secteurs, la conférence de presse a permis non seulement de dresser un brin d'histoire de la coupe du Cacao, d'annoncer la date de l'événement mais aussi de présenter le site internet de la foire foraine (fac/tw/you).

Fruit du travail d'une équipe dévouée à la cause culturelle, économique, sociale et sportive, le projet « Djoka pè Ouesso » ou « En route pour Ouesso » 2019, répond aux besoins de faire participer pleinement la jeunesse au développement culturel, touristique, économique et social mais aussi aux valeurs de paix, d'unité nationale et d'intégration sous-régionale.

Pour le président du comité d'organisation, « Djoka pè Ouesso » c'est un projet multisectoriel qui, à partir de juin de cette année, va mobiliser l'attention, le dynamisme de chaque jeune de la République. « C'est un rendez-vous que nous donnons à l'ensemble de la jeunesse de notre pays. Une manière de solidifier les liens d'amour, de fraternité et de patriotisme des jeunes Congolais de tous les horizons, sans exception. Et ceci n'est possible que par le sport et la culture. D'où, il découle que le vivre ensemble ne doit pas être un slogan mais une vaste pratique, une ouverture vers les autres enfants de la République », a déclaré Léonidas Carrel Mottom Mamoni.

Puis il a déploré le fait que les politiques ont construit dans la conscience collective des enfants de la République qu'il existerait un Congo du nord, face à un Congo du sud. Et la raison d'être de « Djoka pè Ouesso », c'est de briser cette perception erronée de choses ; démontrer à travers la culture et le sport que le Congo est un et indivisible. Cette édition qui débutera en juin pour prendre fin en septembre est une manière de brasser les culturels et les sportifs des différentes localités du Congo.

Environ cent vingt jours de liesse

« Djoka pè Ouesso », c'est l'organisation d'un projet multidimensionnel qui va s'éclater en quatre activités. C'est un programme alléchant avec environ cent vingt jours d'intenses activités dans la Sangha avec la population de sept départements du Congo et un du Cameroun. L'événement va commencer en juin, à Ouesso, chef-lieu du département de la Sangha, par une kermesse qui est une plate-forme pour toutes les activités qui y seront organisées. Tout au long de manifestation, sera retransmise la Coupe d'Afrique des nations de football Egypte 2019. Des jeux concours et formations pour la danse seront également au rendez-vous.

A partir du 15 juillet, débutera la coupe du Cacao. Elle rassemblera les sélections de plusieurs départements, à savoir Plateaux, Cuvette ouest, Cuvette, Sangha, Likouala et le Pool (département d'honneur).

En août, il sera organisé la Semaine culturelle de la Sangha. Au cours de celle-ci, les natifs de ce département mettront en exergue leur culture culinaire. Les invités et autres participants à la foire foraine « Djoka pè Ouesso » gouteront des mets comme « péké », « ndjak », ... et des boissons à vertus thérapeutiques.

Toujours courant le mois d'août, il se tiendra une session de formation sur le devenir de la culture de la Sangha. Le tourisme sera de la partie avec des visites du Mont Nabemba, du parc Odzala-Kokoua, Nouabalé-Ndoki, du site de Mbirou, etc. En septembre, le dernier mois de la foire qui cadre avec les préparatifs de la rentrée scolaire connaîtra l'organisation d'une foire scolaire avec des réductions en faveur des parents d'élèves.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.