Cote d'Ivoire: 2019, une année de bonnes nouvelles pour les acteurs des médias

Dernère publication 19/01/2019 à 16:19 min

La cérémonie de présentation des vœux au ministre de la communication et des médias, Sidi Tiémoko Touré, a eu lieu le vendredi 18 janvier 2019, dans un hôtel à Abidjan-Cocody.

« Soyez rassurés. 2019 sera une année de renouvellement et de bonnes nouvelles pour nous acteurs de la communication et des médias. Je souhaite vous réitérer mon engagement personnel, et celui du gouvernement à travailler sans relâche pour une presse libre. L'État utilisera les moyens financier, matériel et humain dans la mesure de ses capacités pour apporter un appui, et permettre aux entreprises de presse d'être plus fortes. Il y aura le lancement de quatre nouvelles chaînes. Et la question des conseils d'administration et de gestion sera prise en charge dans un délai rapide », a promis Sidi Touré qui s'est réjoui du bilan positif de l'année précédente à travers le fonds de soutien à la presse privée qui est passé de 701 millions en 2017 à 789 millions en 2018.

Plusieurs délégations ont présenté leurs vœux au ministre, notamment les membres du cabinet, de la direction des Ressources humaines, de la planification et des statistiques, des relations publiques etdu partenariat, de développement des médias ainsi que la Radiotélévision ivoirienne.

Agnès Kraidy, présidente du réseau des femmes journalistes et professionnelles de la communication de Côte d'Ivoire a, au nom des acteurs donné des présents au ministre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.