19 Janvier 2019

Congo-Brazzaville: Vie des partis - Le RDPS entame sous peu une campagne de restructuration de ses organes intermédiaires

L'information a été donnée par le président de la formation politique, Jean Marc Thystère Tchicaya, le 19 janvier à Brazzaville, au cours d'une cérémonie d'échange de vœux avec les militants.

Dans le même ordre d'idées, le président du Rassemblement pour la démocratie et le progrès social (RDPS) a promis des formations en politique aux cadres et dirigeants ainsi qu'aux animateurs des structures intermédiaires et de base. Par ailleurs, a rappelé Jean Marc Thystère Tchicaya, la campagne d'adhésion au parti demeure une activité permanente à laquelle sa formation politique accorde un plus grand intérêt.

Cependant, le président du RDPS a reconnu que des questions de financement de diverses activités de l'organisation se posent avec acuité et retardent, par exemple, la délivrance de la carte du parti aux membres. Toutefois, il a assuré que des efforts seront faits, au cours de cette année, pour répondre à certaines de ces obligations.

De ce fait, a renchéri Jean Marc Thystère Tchicaya, une commission de coordination a été mise en place en vue de proposer, dans un bref délai, des stratégies de financement du parti, conformément aux textes en vigueur au Congo.

En plus de ces piliers fondamentaux, a-t-il relevé, deux grands événements vont s'imposer au RDPS à l'horizon 2020, à savoir la tenue de son deuxième congrès ordinaire et la célébration, la même année, du 30e anniversaire de sa création.

Jean Marc Thystère Tchicaya a mis à profit cette occasion pour rappeler aux militantes et militants la nécessité de consolider, courant 2019, le partenariat Parti congolais du travail-RDPS, ainsi qu'avec les autres alliés pour permettre, a-t-il ajouté, plus de cohérence et d'énergie entre les formations politiques de la majorité présidentielle dans la perspective de relever les défis majeurs qui s'imposent à cette plate-forme politique.

En outre, le président du RDPS a abordé brièvement les grandes questions qui ont marqué le monde durant l'année 2018. Il a notamment mis l'accent sur la chute drastique des prix des matières premières, la persistance du danger terroriste, les transitions démocratiques difficiles dans certains pays et les effets négatifs du changement climatique.

Sur ce dernier point, Jean Marc Thystère Tchicaya a salué le combat que mène le président de la République, Denis Sassou N'Guesso, dans le cadre de la préservation de l'environnement. De même, il s'est réjoui du retour effectif de la paix dans le département du Pool et la reprise du trafic sur le Chemin de fer Congo-Océan, de la réorganisation de l'appareil judiciaire, ainsi que de la mise en place des institutions prévues par la Constitution du 25 octobre 2015.

Auparavant, le secrétaire général du RDPS, Julien Makoundi Tchibinda, a noté qu'au terme des dernières élections de 2017, la moisson n'a pas été abondante pour le parti. Il a invité ainsi la direction politique à multiplier des stratégies pour rectifier le tir lors des prochaines consultations électorales. Julien Makoundi Tchibinda a exhorté au travail tous les membres du RDPS dans le but de ne pas rater le rendez-vous du deuxième congrès ordinaire.

Notons que le RDPS a été créé le 18 octobre 1990 par le feu président, Jean-Pierre Thystère Tchicaya.

Congo-Brazzaville

Partenariat mondial pour l'éducation - L'UE assure le Congo de son soutien dans les négociations

L'ambassadeur européen au Congo, Raul Mateus Paula, a donné les assurances au ministre de l'Enseignement… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.