Algérie: Identification de 51 pages sur les réseaux sociaux faisant l'apologie du phénomène de "harga"

ALGER - Quelques 51 pages sur les réseaux sociaux faisant l'apologie du phénomène de "harga" ont été identifiées, a fait savoir, samedi à Alger, le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui.

"Les réseaux sociaux devenus l'espace de prédilection pour les passeurs qui les utilisent pour promouvoir leurs services et chasser leurs victimes innocentes en se cachant derrière des pseudonymes sur des pages Facebook sur lesquelles ils incitent les jeunes à la harga en leur proposant des périples fatals contre des sommes d'argents considérables", a indiqué M. Bedoui à l'ouverture des travaux du Forum national sur le phénomène de l'émigration clandestine par la mer (ou harga).

Il a fait état, à cet égard, de l'identification de "51 pages sur les réseaux sociaux faisant l'apologie de ce phénomène, outre l'identification de plusieurs administrateurs de ces pages et l'établissement de dossiers juridiques à leur encontre".

"Certaines parties recourent aux médias pour tenir des discours de démoralisation, de frustration, de désespoir et d'incitation à la harga à travers des messages creux incitant à l'aventure et la mort", a averti le ministre qui a appelé "ces parties à cesser de mettre en péril la vie des jeunes".

Il a mis en garde, par la même occasion, contre "la danger de certains espaces qui sont exploités pour la promotion de chansons de jeunes pleines de frustration et de désespoir", affirmant que leurs "auteurs ne sont ne sont pas conscients de l'ampleur de leur danger".

M. Bedoui a rappelé que ce Forum se voulait "un espace de concertation et d'échange de vues et d'idées autour de ce phénomène suivant une approche scientifique et participative permettant de diagnostiquer ses causes afin de décliner des recommandations et propositions de solutions, en appui aux mesures adoptées par les pouvoirs publics pour aboutir à une démarche globale de résolution de ce phénomène".

Le ministre a mis en avant, enfin, le rôle de "la société civile dans la lutte contre la harga et l'étude de modalités d'activation et de renforcement des mécanismes à même de relancer l'action associative".

Media

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.