Ile Maurice: Grade 7 - Le prix des livres double en un an

Outre les manuels pour les matières optionnelles, ceux utilisés pour les «core subjects» coûtaient Rs 558 en 2018. Mais cette année, cette même liste s'élève à Rs 925. Soit une hausse de Rs 367 en l'espace d'un an.

Petit exercice mathématique, rien qu'avec la dizaine de manuels scolaires pour les sujets obligatoires en Grade 7. Les livres d'anglais et de français à la rentrée 2018 étaient chacun à Rs 59. Cette année, ils sont à Rs 100. Celui de mathématiques est passé en un an de Rs 80 à Rs 115. Celui de Technology Studies Grade 7, qui était à Rs 55 en 2018, est à Rs 100 en 2019. Le prix du livre de science est, lui, passé de Rs 80 à Rs 115.

Face à ces chiffres, l'on peut constater que le prix des livres pour le Grade 7 a presque doublé en l'espace d'un an. L'exercice comparatif montre qu'en 2018, la dizaine de livres pour les «core subjects» coûtait Rs 558. Cette année, la même liste coûte Rs 925. À cette liste, il faut ajouter les livres pour les matières optionnelles.

Qu'est-ce qui explique le fait que le prix des livres pour le Grade 7 ait doublé en l'espace d'un an ? D'emblée, Yashvin Hassamal, responsable des Éditions de l'océan Indien (EOI), le fournisseur de ces manuels, lâche qu'il s'agit des mêmes livres que l'an dernier. «La seule réédition concerne le livre de Social Modern Studies Grade 7.»

Il avance cinq raisons pour justifier la hausse du prix de ces livres. D'abord, le volume de manuels a diminué d'une rentrée à l'autre. L'an dernier, «le ministère de l'Éducation a fait imprimer 17 000 copies. Cette année, c'était en moyenne 12 000 copies par sujet», ajoute Yashvin Hassamal. Moins de livres imprimés fait augmenter le prix, dit-il.

La raison principale, souligne le responsable des EOI, c'est l'augmentation de «15 % à 20 %» du prix du papier. De faire valoir que l'augmentation des coûts d'opérations d'«environ 20%» sont liés au fret et à la distribution, «avec le prix du pétrole qui a augmenté». Des coûts d'opération qui ont «aussi absorbé le salaire minimum».

Autres raisons avancées: l'an dernier, «les libraires se sont plaints qu'ils allaient vers leur disparition si on n'augmentait pas leur marge», poursuit Yashvin Hassamal. Ce qui a été fait. Les EOI ont aussi tenu compte de l'appréciation du dollar par rapport à la roupie. «L'an dernier, le dollar est descendu à environ Rs 32. Mais quand nous avons passé la commande des livres, il était à environ Rs 35.»

Réagissant à cette hausse de prix, Ahmad Sulliman, des Éditions Le Printemps, déclare, pour sa part, que c'est «la faute au monopole» des EOI. Il conteste l'impact «réel» de la hausse du prix du papier sur l'augmentation de celui des livres pour le Grade 7.

Selon Ahmad Sulliman, les manuels à Rs 59 l'an dernier auraient dû être «au grand maximum à Rs 70 ou Rs 75». De préciser que le prix du papier ne représente qu'une fraction du coût total d'un livre.

Un autre imprimeur-éditeur rappelle que lors de l'appel d'offres en 2017, l'offre des EOI «était la plus basse du marché. Comment allait-il s'en sortir ?» De déplorer qu'«on est en train de tuer les imprimeurs locaux. Ils ont toujours bénéficié des contrats d'impression des manuels scolaires. Le marché est restreint, on ne peut pas compter sur les auteurs locaux pour vivre».

Langues orientales: manuels de Grade 7 disponibles aujourd'hui

Les manuels de langues orientales pour le Grade 7 «seront en librairie aujourd'hui (samedi 19 janvier)», promet Yashvin Hassamal. À la rentrée, le 11 janvier, ces livres n'étaient pas encore disponibles. L'«English Language Workbook» aussi sera sur le marché aujourd'hui, ajoute-t-il.

Ces livres qui n'arriveront que fin Janvier

Deux manuels de Grade 8, celui de «Physical Education» et de Kreol morisien, accusent un retard substantiel. Selon Yashvin Hassamal, le premier cité devrait être disponible à la fin du mois. Quant au livre de Kreol morisien, «il pourrait arriver le mois prochain». Le responsable des EOI met cela sur le compte du Mauritius Institute of Education, «qui nous a donné le matériel en retard. Pour le kreol, il n'a été reçu que la semaine dernière».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.