19 Janvier 2019

Tunisie/Afrique du Sud: Trop facile !

EST : Jéridi, Derbali, Ben Mohamed, Dhaouadi, Chammam (Yaâkoubi 83'), Coulibaly (Chaâlali 65'), Kom, Houni, Badri, Khénissi (Jouini 73') et Belaïli.

Platinum Stars : Mhari, Mhlanga (Muduviwa 90'+5), Bello, Stima, Moyo, Chafa, Madzongwe, Madhanaga, Mbweti, Dube et Pavari (Eonde70').

C'est devant des gradins vides que les « Sang et Or » ont reçu hier les Sud-africains de Paltinum Stars pour le compte de la deuxième journée de la phase des poules de la C1 africaine.

Après avoir tenu en échec les Guinéens de Horoya Conakry lors de la première journée de ce tour des groupes et évité de justesse la défaite, les Espérantistes étaient dans l'obligation de réagir. C'est que leur première sortie continentale en tant que champions d'Afrique n'était pas à la hauteur de leur rang. Il fallait donc faire nettement mieux hier à El Menzah, même si les gradins étaient vides à cause de la sanction de huis clos infligée par la CAF.

En l'absence du soutien de leur public, le jeu des « Sang et Or » a manqué de punch durant les vingt premières minutes. Il faut dire aussi que les attaquants espérantistes ont eu, au début du match, des difficultés à déverrouiller la défense sud-africaine, recroquevillée dans sa zone.

Il a fallu attendre la 24' pour voir la première occasion nette du match. Une action qui a changé le score puisque les attaquants « sang et or » se sont montrés perspicaces sur la première occasion qui s'est présentée à eux : Sameh Derbali a centré de la droite dans le dos des défenseurs sud-africains pour Anis Badri qui a servi à son tour El Houni. Ce dernier a perdu sa balle, vite reprise par Khénissi qui, d'un tir cadré, la plaça dans les filets d'un Mhari, impuissant (24').

Après avoir encaissé un but, les Sud-africains ont compris que refuser le jeu ne préservera pas leurs filets vierges. Sauf que les attaquants de Platinum Stars manquaient cruellement d'arguments. En témoigne la première occasion créée par les Sud-africains sur un corner, sans réel danger pour la défense espérantiste (33').

Six minutes plus tard, Mbweti tente une incursion sur le couloir droit, mais Dhaouadi éloigne le danger en dégageant la balle (39'). Ce fut la seule tentative sérieuse des Sud-africains durant la première mi-temps.

Comme à l'entraînement !

Après la pause, le jeu a repris sur le même rythme avec une maîtrise parfaite des débats de la part des Espérantistes. Toutefois, Aymen Ben Mohamed a joué avec le feu à la 59' quand il s'est fait dribbler par un attaquant sud-africain. Heureusement que Rami Jéridi était sur ses gardes et a intercepté le ballon.

Quelques minutes après, l'attaque espérantiste a créé le danger quand Belaïli sert Khénissi, mais le tir à mi-volet de ce dernier est intercepté par le gardien sud-africain, Mhari (62').

L'action suivante fut la bonne pour l'attaquant « sang et or » : sur un corner, Kom reprend de la tête pour Khénissi qui de la tête également met la balle dans les filets d'un Mhari impuissant (65').

Après ce deuxième but, les « Sang et Or » n'avaient qu'à gérer leur confortable avantage au score. Toutefois, la note aurait dû être plus salée face à la très modeste formation sud-africaine de Platinum Stars. Le staff technique s'est même permis d'incorporer les joueurs qui manquent de temps de jeu à l'instar de Haythem Jouini et Mohamed Ali Yaâkoubi.

Bref, les « Sang et Or » ont eu la tâche facile, trop facile même, face à une formation sud-africaine de Platinum Stars, trop modeste pour faire le poids.

Tunisie

La Steg étouffe

«La situation financière de la Steg est très difficile et nécessite la prise de mesures… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.