Tunisie: Quelle belle réaction !

19 Janvier 2019

Avertissements : Darragi, Manoubi, Chamakhi

Ismaily : Majdi, Brahim, Taha, Baffoun, Hamdi, Fathi, M'hamadi, Shilongo, Dunga, Majdi, Jaziri (Bambo).

CA : Charfi, Agrebi, Abdi, Jaziri, Ifa, Khamissi, Ayadi, Khalil, Darragi (Chaouki Ben Yahia), Manoubi (Dhaouadi).

Dos au mur après avoir été battus respectivement par Mazembé et Constantine, les Egyptiens d'Ismaïly et le CA ont entamé le match sous le signe de l'offensive.

Les locaux ont donné l'impression d'imposer leur jeu en profitant d'une hésitation défensive clubiste pour permettre au Tunisien Jaziri d'effectuer un centre parfait à son coéquipier Shilongo pour ouvrir le score (7') au grand bonheur des supporters d'Ismaïly. On s'attendait à une domination des camarades de Majdi.

Mais ce n'était qu'un feu de paille puisque la réaction des Clubistes était violente. En effet, avec Ayadi sur le côté droit, Darragi et Y. Chamaki à la pointe de l'attaque, l'équipe clubiste a multiplié les offensives sur les deux côtés, grâce à la mobilité des joueurs qui ont réussi à bloquer les manœuvres égyptiennes. Le CA a eu plusieurs occasions pour scorer à la 18', après un corner bien botté par Manoubi, mais la balle de Darragi passa à côté. Les défenseurs d'Ismaïly étaient incapables de faire face à la furia clubiste.

A la 25', Abdi fut crocheté à la limite de la surface de réparation mais le coup franc a été mal tiré par Manoubi.

Le 4-3-3 clubiste a mis à nu les limites actuelles de l'équipe égyptienne, très mal lotie. A la 38', après une attaque clubiste menée par Darragi, le défenseur Hamdi touche la balle avec la main, ce fut le penalty qui a été exécuté merveilleusement par Ayadi. Cette égalisation était méritée vu la domination quasi constante du CA.

Touchés psychologiquement par cette égalisation, les Egyptiens perdaient leur concentration et encaissèrent un second but à la 42' par Ayadi, sur penalty. La mi-temps est venue au bon moment pour les locaux afin de revoir leurs plans.

A la reprise, les supporters égyptiens étaient furieux contre leur équipe après sa mauvaise prestation lors de la première mi-temps. En optant pour la contre-attaque, le CA a joué avec le feu en laissant les locaux réagir avec l'ambition d'égaliser.

Certes, ils dominèrent leurs vis-à-vis mais les Clubistes étaient plus dangereux par Chamakhi, Darragi et Manoubi.

Les dix derrières minutes furent chaudes pour les deux équipes, décidées à ne pas perdre. Trop de pression et trop de contestations ont dominé cette reprise, ce fut une victoire fort méritée pour les Clubistes qui se sont rachetés après leur faux pas à Sousse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.