20 Janvier 2019

Burkina Faso: Phase de poule, coupe CAF - Salitas FC, historique !

Salitas FC a renversé la vapeur face à Al Nasr de Benghazi en match retour du tour de cadrage de la coupe CAF. Après avoir concédé la défaite au Caire (0-1), les Salitasiens se sont en effet qualifiés en s'imposant le samedi 19 janvier 2019 au stade du 4-Août sur le score de 3 à 1. Une qualification historique en phase de poules pour un club burkinabè.

Enormissime ! Historique ! Tous les termes élogieux sont bons pour qualifier l'exploit de Salitas FC dans cette campagne qualificative pour la coupe CAF. Le samedi, les Colombes de Ouaga 2000 ont sorti une copie conforme de leur ambition de figurer dans la phase de poules de la coupe de la Confédération africaine de football. L'envie et la détermination y étaient ; les arguments aussi. Ayant concédé la défaite sur la plus petite marque en terrain adverse, renverser la vapeur à Ouaga n'était pas le plus fou des rêves.

La preuve, leur motivation à remettre d'entrée les pendules à l'heure poussait l'adversaire à la faute. Coup sur coup, les protégés de Ladji Coulibaly obtiennent 3 bons coups francs au cours des 10 premières minutes de la partie. Mais tout cela ne donne rien.

Par contre, cette accélération enrayée est suivie d'un corner botté par Cédric Badolo qui dépose le ballon sur la tête d'Elisée Tô. La suite, c'est au fond du filet que les Libyens iront chercher le ballon (1-0 ; 30e mn). Le scenario était idéal pour le seul représentant burkinabè en campagne africaine. Il sera plus que parfait lorsque Cédric, resté en retrait, sur un débordement d'Aboubacar Sawadogo, reprend magistralement le cuir (2-0 ; 33e mn).

A ce moment-là, Salimata et Tasseré football club était déjà qualifié. Mais l'idéal était de se mettre définitivement à l'abri de toute surprise désagréable avec une 3e réalisation. Là il faudra attendre le retour de la pause pour obtenir ce fameux but. Il est à l'actif d'Illassé Sawadogo. Juste 3 minutes après la reprise, celui-ci a pris de vitesse la défense adverse sur une longue balle et est allé fusiller le dernier rempart des Benghaziens (3-0 ; 48e mn).

Mais la fausse note, c'est cette erreur monumentale de Daouda Diakité, le portier de Salitas, qui permet à Al Nasr de réduire la marque et de mettre un peu de pression (3-1 ; 72e mn). L'action de grande classe d'Elysée tentant un lobe sur un coup franc de plus de 60 mètres ne changera pas le score.

Hourra ! Les enfants sont entrés dans l'histoire. Ils vont jouer la phase de poules de la coupe CAF, dont le tirage au sort aura lieu ce lundi. Ils ont réussi là où le RCK, l'ASFA-Y et l'EFO ont échoué. Une nouvelle page du football burkinabè s'écrit.

Ils nous ont dit

Issouf Barro, capitaine de Salitas FC :

«L'essentiel était la qualification et nous avons bataillé pour l'obtenir. Dès la première partie du jeu, on avait fait le job et lorsque nous sommes montés pour la seconde période, nous avons essayé de nous mettre à l'abri en inscrivant le 3e but. Nous avons tenté de gérer le match, mais sur une erreur défensive, nous avons concédé un but. Cela nous a mis la pression, mais on n'a pas lâché. On remercie le public d'avoir cru en nous. »

Ladji Coulibaly, entraîneur Salitas FC :

« On s'était préparé en conséquence pour arracher la qualification. Je savais que l'adversaire n'était pas une montagne infranchissable. Maintenant, il faudra continuer de travailler pour la suite de la compétition. On va savourer cette qualification et se remettre au job car nous sommes engagés sur 2 fronts, à savoir le championnat national et la campagne africaine. C'est donc dire que ce ne sera pas facile, mais on va se donner à fond. »

Yacouba Ouédraogo, président de Salitas FC :

«Je dois dire qu'on a eu peur vers la fin du match, mais je félicite les jeunes, car ils ont gagné en maturité et c'est une bonne chose pour le football burkinabè de franchir cette étape. Il fallait qu'on montre que notre championnat a de la valeur. Au vu de ce résultat, beaucoup auront un regard sur notre football.

Là où nous allons arriver, l'histoire va s'écrire d'elle-même. Notre objectif était de rentrer dans les poules et c'est fait. Aujourd'hui, c'est un pan de l'histoire du foot national que nous avons écrit et il faudra que d'autres clubs arrivent pour que nous le fassions ensemble.»

Burkina Faso

Cinq morts dans l'attaque d'un poste de douane

Au Burkina Faso, un poste de douane situé entre les villes de Bittou et Cinkanse, région du centre-est a… Plus »

Copyright © 2019 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.