21 Janvier 2019

Tunisie: L'USM dans le sillage de l'ESR

Contrairement à ce duo, le SN, présenté comme favori, a fait un mauvais démarrage au play-off avec deux défaites de suite. Mais le tirage au sort l'a placé devant le duo ESR-USM.

Maintenant, les Nabeuliens doivent se concentrer sur les 3 autres matches de la phase aller pour remonter au classement et pour rattraper leur retard. La situation au classement n'est pas encore définitive avec des chances intactes pour toutes les équipes, mais avec un avantage palpable pour l'ESR et l'USM qui ont démontré de grandes qualités et qui ont gagné à deux reprises.

Le long souffle de l'USM

Le match USM-ESS a prouvé encore une fois la richesse des solutions du côté des Monastiriens. Face à une ESS qui a réussi à mener au score pendant une mi-temps avec une défense mixte agressive (qui lui a coûté un grand nombre de fautes individuelles) qui a gêné l'USM.

Les Etoilés, emmenés par Toumi et Dhifallah, ont opté pour les mouvements et les paniers à mi-distance. Il a fallu que l'USM tourne plus son effectif et que Lahiani, Charles (quel apport!) et Jaziri se mettent au niveau de Selimène (meilleur Monastirien) pour que l'USM revienne dans le match. Le jeu intérieur de Lahiani et Sélimène, la qualité de la défense de zone en seconde mi-temps ont permis à l'USM de subtiliser plusieurs balles et d'aggraver l'écart qui a atteint les 17 points au 4e quart-temps. Les six joueurs étoilés ont marqué un fléchissement vers la fin, faute de banc riche, et c'est l'USM, forte de ses recrues, qui a réussi à clore le match en sa faveur.

Mais il faut reconnaître que l'USM a eu beaucoup de difficultés en attaque contre une équipe qui a bien fermé sa zone. Pour un effectif pareil, l'USM peut mieux jouer et peut mieux convaincre. Pour l'ESS, c'est une équipe qui a du caractère et qui peut progresser. Racyle et Ajmi (en l'absence de Hajri) ont des qualités, mais l'effectif reste peu consistant pour pouvoir tenir 40' devant un favori. L'USM a eu le souffle long grâce à ses ressources. L'équipe lance un message fort à l'ESR pour les premiers rôles cette saison. Les Radésiens, eux, ont ramené deux points en or de Nabeul face à un SN qui s'est battu, mais qui a manqué de réussite en fin de match. Vainqueurs 29-22 à la mi-temps, les coéquipiers de Amine Rezig se sont heurtés au réalisme de l'ESR. H'didane, Chennoufi et les autres joueurs de l'ESR ont gagné, mais il faut remarquer que la supériorité face aux autres équipes n'est pas aussi grande que l'on pensait. Pour le 3e match, la DSG a confirmé sa bonne période en battant la JSK dans un match où le public de Grombalia a vécu une soirée somptueuse. La JSK ne perd pas ses chances de qualification au super play-off. En play-out, la première journée a été fatale au CA et à l'ESG, tous les deux battus. EZS et la JSM ont bien entamé le parcours pour le maintien. La course s'annonce impitoyable pour les 6 équipes. On ne fait que commencer. Les dernières journées sont celles où tout se joue.

Résultats

Play-off

DSG-JSK : 82-75

SN-ESR : 52-56

USM-ESS : 68-54

Play-out

EZS-ESG : 70-67

CA-JSM : 65-73

ASH-CAB : 61-54

Classement

Play-off

Pts

1/ ESR 5

2/ USM 4

3/DSG 3

-) JSK 3

5/ SN 2

-/ ESS 2

Play-out

Pts

1/ JSM 5

-/ ASH 4

-/ EZS 2

4/ ESG 1

-/ CAB 1

-/ CA 1

Tunisie

La Steg étouffe

«La situation financière de la Steg est très difficile et nécessite la prise de mesures… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.