21 Janvier 2019

Afrique Centrale: Coopération - La CEEAC et l'Unicef planchent sur la situation des enfants

La plate-forme bipartite de suivi du partenariat CEEAC-Unicef a organisé sa deuxième réunion le 18 janvier à Libreville, au Gabon, pour valider le rapport d'activités de la mise en œuvre du plan d'actions 2019-2020.

Les travaux ont été précédés par un tête-à-tête entre le secrétaire général adjoint de la CEEAC (Communauté économique des États de l'Afrique centrale) en charge du département Programmes, budget, administration et ressources humaines, l'honorable Tabu Abdallah Manirakiza, et le directeur régional de l'Unicef pour l'Afrique de l'ouest et du centre, Gilles Fagninou.

Les deux institutions ont échangé sur la situation des enfants, les moyens de les sortir de l'ornière en intensifiant les processus d'enregistrement des naissances et de vaccination. Des statistiques effarantes ont étayé l'allocution du directeur adjoint de l'Unicef, raisonnant comme un appel à la prise de conscience des dirigeants et un réveil des pouvoirs somnolents de la population de la région d'Afrique centrale.

Les participants ont planché sur les perspectives de coopération entre la CEEAC et l'Unicef à la lumière du processus de réforme institutionnelle actuellement en cours à la CEEAC. Le plan stratégique de l'Unicef pour l'Afrique de l'ouest et du centre ainsi que le rapport de la réunion des experts et le plan de travail 2019-2020 ont été à l'ordre du jour de cette rencontre.

Le secrétaire général adjoint de la CEEAC a exprimé la détermination des dirigeants de cette organisation à renforcer la coopération avec l'Unicef. Pour sa part, le directeur régional adjoint de l'Unicef a réaffirmé sa ferme volonté à accompagner la CEEAC dans la mise en œuvre de sa politique visant à améliorer les conditions de vie des enfants, leur épanouissement et leur protection, pour une Afrique centrale où la situation de l'enfant occupe une place de choix.

« La coopération entre nos deux institutions est appréciable mais, les potentialités de nos experts et décideurs sont encore insuffisamment explorées... alors mettons-nous à l'ouvrage », a déclaré Gilles Fagninou.

La CEEAC et l'Unicef mettent au centre de leurs préoccupations, la situation des enfants et des couches les plus vulnérables de la population.

Afrique Centrale

Tshisekedi dévoile les grands axes de sa diplomatie

Félix Tshisekedi a dévoilé ce vendredi les principaux axes de la diplomatie que lui et son… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.