Cameroun: Le ministre de la Décentralisation annonce plus de compétences pour les collectivités territoriales

21 Janvier 2019

Georges Elanga Obam le ministre de la Décentralisation et du Développement local (Minddevel), a fait cette promesse jeudi dernier à Yaoundé, alors qu'il recevait de ses collaborateurs internes et externes, les vœux de l'an 2019.

Les collectivités territoriales décentralisées (Ctd), à en croire plusieurs discours du chef de l'Etat, Paul Biya aspirent à une plus grande autonomie, afin de pouvoir accélérer les missions de développement local qui leur sont dévolues. Chargé de la mise en œuvre de cette politique du président de la République, Georges Elanga Obam le Minddevel a indiqué qu'il va « veiller à l'élargissement des compétences des collectivités territoriales décentralisées, les accompagner avec plus de moyens ». Il s'agit pour le ministre, de la mise en place des régions, tel que prévu par le chef de l'Etat.

« Un grand évènement sera annoncé pour les collectivités territoriales décentralisées, en fin janvier », a enfin annoncé, Georges Elanga Obam, au cours d'une cérémonie feutrée, et à laquelle prenaient part de nombreux maires et délégués du gouvernement, dont Yvette Léopoldine Ngono la mairesse de la commune de Yaoundé 5, Fritz Ntonè Ntonè le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala. Faut-il le rappeler, le ministère de la Décentralisation et du Développement local, ne date que de 10 mois. Il a été créé par le chef de l'Etat, lors du réaménagement gouvernemental du 02 mars 2018.

Bilan de l'année 2018

De la tribune de Rodrigue Aurélien Ebongue Makolle le secrétaire général (Sg) du Minddevel, nous apprenons qu'en termes d'actions menées en 2018, « la double exigence d'accélération et d'approfondissement du processus de décentralisation », aura été au cœur des préoccupations. Sur le plan institutionnel, le Sg a entre autres, fait savoir que « le Minddevel a par ailleurs accompli les diligences habituelles qui garantissent le fonctionnement de nos municipalités et le paiement des salaires des maires ». Et Rodrigue Aurélien Ebongue Makolle de renchérir qu' « en ce qui concerne le produit des impôts communaux soumis à péréquation, trois arrêtés ont été signés au titre des 1er, 2ème et 3ème trimestres 2018, pour des montants respectifs de 18,1 milliards, 23,9 milliards et 20 milliards de Fcfa ».

Perspectives

Selon le Sg, le Minddevel « entend par ailleurs matérialiser la haute instruction du président de la République suivant laquelle dans les « meilleurs délais possibles, des mesures seront prises pour élargir le champ de compétences des collectivités territoriales afin de leur donner les moyens d'une plus grande autonomie ». Aussi, est-il envisagé dans la deuxième quinzaine du mois de janvier d'organiser sous le haut patronage du chef de l'Etat, les Assises générales de la Commune ».

Plusieurs autres initiatives louables, ont structuré le volet perspectives, du Minddevel. Vivement que toutes ces belles promesses, prennent corps, pour qu'à l'heure du bilan, on n'ait pas eu à faire à des incantations creuses et vaseuses.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.