21 Janvier 2019

Burkina Faso: Christophe Dabiré, le Sherpa

Photo: fasozine
le nouveau Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, fraîchement nommé ce lundi 21 janvier 2019.

Après deux jours d'attente et de rumeurs tous azimuts, le nom du nouveau premier ministre est dévoilé. Le 21 janvier sur la chaine nationale du Faso, le chef de l'État, Roch Kaboré a nommé l'économiste Christophe Joseph Dabiré pour conduire l'action gouvernementale.

Le gouvernement de son prédécesseur avait démissionné le 18 janvier 2019. Sur son compte twitter, le président Kaboré a adressé ses vœux de succès dans ses nouvelles fonctions : «J'ai confié à Christophe Dabiré la mission de conduire le gouvernement».

Christophe Dabiré, un « homme d'État

«Le profil du nouveau Premier ministre est intéressant et prouve que le président veut continuer dans la gestion économique. Il faut maintenant voir quelles nominations politiques suivront dans la composition du gouvernement», souligne un proche du chef de l'État.

Dans sa nouvelle tâche, Christophe Dabiré va poser très vite ses doigts sur le curseur afin d'accélérer la cadence, puisque c'est un homme d'État. Il a eu à être plusieurs fois ministre sous Blaise Compaoré et député au pouvoir (1997-2002).

Un homme au parcours intéressant. Beaucoup de défis l'attendent: contexte économique difficile, lutte contre le terrorisme, la grogne des fonctionnaires.

Ses compagnons le présentent comme un homme politique averti et un technocrate modéré. Christophe Dabiré aura du pain sur la planche, ergotent les Burkinabè.

En savoir plus

Le président nomme Christophe Dabiré Premier ministre

Au Burkina Faso, le président Roch Marc Christian Kaboré a nommé, ce lundi 21 janvier, Christophe… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.