21 Janvier 2019

Cote d'Ivoire: Bruno Koné à Dabou - « Notre force, c'est le bilan d'Alassane Ouattara et sa vision de paix et du développement »

« Ensemble, nous sommes plus forts. Notre force, c'est le bilan du Président Alassane Ouattara, et sa vision de paix et du développement que nous devons vulgariser.

Travaillons au renforcement du développement et de la paix », a déclaré le ministre Bruno Nabagné Koné, le 19 janvier 2019, à Dabou, capitale de la région des Grands ponts.

Le superviseur de cette région dans le cadre de l'organisation du Congrès constitutif du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) s'exprimait ainsi lors du meeting de clôture du pré-congrès de l'Alliance des houphouetistes.

M. Nabagné Koné a invité les militants et sympathisants du Rhdp à relever le défi de la mobilisation, le 26 janvier 2019, date de ce congrès ordinaire qui se tient au Stade Félix Houphouët-Boigny.

« Le directoire compte sur vous pour une mobilisation exceptionnelle des Grands ponts aux travaux du congrès pour montrer que cette région s'aligne sur la vision de paix et de développement du Rhdp », a-t-il galvanisé.

Pour lui, adhérer à cette alliance, c'est permettre à la Côte d'Ivoire « de continuer sa marche en avant dans la paix et la prospérité ».

Poursuivant, il a indiqué que le Congrès du 26 janvier marque le début de la préparation du parti pour affronter 2020. « C'est un congrès très important pour le futur de la Côte d'Ivoire », a souligné l'émissaire du Rhdp.

Pour le ministre en charge de la Construction, Bruno Koné, le moment est venu de faire comprendre à « ceux qui ont insulté Houphouët-Boigny, hier, l'incongruité de leur démarche». Et d'ajouter que lorsque les enfants d'Houphouët se mettent ensemble le pays va mieux.

A l'analyse du ministre Bruno Koné, la Côte d'Ivoire est dans la période de la fin des dissensions entre les fils d'Houphouët-Boigny marquée, entre autres, par « la construction de nouvelles infrastructures, le recul de la pauvreté, la hausse du taux de croissance, la création d'emplois, les victoires diplomatiques, le rayonnement culturel et l'attractivité du pays vis-à-vis des bailleurs et des hommes d'affaires ».

Il faut noter que le secrétaire d'Etat à la promotion de l'investissement privé, Esmel Essis ainsi que le maire de Dabou, Yed Niagne et son collègue de Jacqueville, Joachim Beugré, se sont engagés à mobiliser les populations des Grands Ponts pour leur participation « exceptionnelle » au congrès du 26 janvier et une adhésion massive au Rhdp-parti unifié.

Cote d'Ivoire

Zéphirin Diabré - «Si Blaise Compaoré veut aider, il ne faut pas le décourager»

C'est une lettre qui fait sensation au Burkina Faso. Depuis son exil de Côte d'Ivoire, le président… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.