21 Janvier 2019

Guinée: Insécurité - Le corps sans vie d'un gendarme découvert dans la banlieue de Conakry

La criminalité a pris une allure inquiétante en Guinée. Assassinat, attaque à mains armées, vol, viol sont devenus récurrents à Conakry et à l'intérieur du pays.

Le corps sans vie d'un gendarme a été retrouvé dans un carrefour au secteur Gnatakoly, quartier Enta- marché dans la commune de Matoto en banlieue de Conakry dans la matinée de ce lundi 21 janvier 2019.

Interrogé sur place par notre reporter, Alhassane Diallo chef du secteur Gnatakoly a fait savoir que le défunt Adjudant Alhassane Solano était en service à l'escadron mobile numéro 2 de Hamdallaye.

De son côté, Fînda Fatim Koundouno, épouse du défunt dit que son mari a quitté leur domicile à 4 heures 30 pour son service.

Après le travail de la police scientifique, une équipe de médecins légistes a examiné le corps du défunt.

Après l'autopsie, nous avons tenté en vain d'avoir la version du médecin légiste. Pour l'instant, la cause de la mort de ce gendarme reste inconnue.

Les autorités annoncent l'ouverture d'une enquête afin de mettre main sur le où les auteurs de ce meurtre.

Guinée

Forum du secteur privé - Alpha Condé accuse les cadres du retard de la Guinée

C'est au lancement du forum du secteur privé lundi 22 juillet 2019 à Conakry que le président de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.