22 Janvier 2019

Afrique: Compétitions africaines de clubs - 15 ans après, la traversée du désert du Sénégal se poursuit

Numéro 1 en Afrique selon le dernier classement de la Fifa, le football sénégalais peine à exister au niveau des compétitions africaines en club cette saison 2018/19 avec l'élimination de Génération Foot et du Jaraaf de Dakar.

Si en positivant on peut dire qu'il y a un léger mieux, Génération Foot en coupe de la CAF ayant passé les préliminaires (qualification aux dépens du Djoliba de Bamako) avant de tomber face à Hassania Agadir et le Jaraaf éliminé au tour de cadrage de la CAF après avoir joué six matchs africains au total, l'histoire a encore bégayé.

Le champion du Sénégal qui avait sorti les Togolais de Koroki (1-0 et 0-1 et 4TAB2) lors des préliminaires est tombé les armes à la main en Ligue des champions contre le WAC de Casablanca (0-2 et 3-1) en faisant jeu égal.

La manche aller en 16-èmes de finale bis de la coupe de la CAF avec une victoire 2-0 contre la RS Bekane, avait fait naître de grands espoirs.

Mais samedi dernier, tout s'est écroulé face au club marocain qui a passé un 5-1 lors de la manche retour noyant tous les espoirs de voir un club sénégalais se hisser dans la phase des poules.

Dans l'histoire de ces compétitions depuis la Jeanne d'Arc qui a joué une demi-finale en 2004 contre l'Etoile sportive du Sahel (Tunisie), aucun club sénégalais n'a eu l'honneur d'intégrer cette phase de poules.

Un échec récurrent et très compréhensible, juge l'ancien portier international Kalidou Cissokho, héros de cette grande épopée de l'équipe de la Jeanne d'Arc qui après avoir été finaliste de la coupe de la CAF en 1998, s'invitait régulièrement à la phase des poules de la Ligue des champions.

"La Jeanne d'Arc allait prendre les meilleurs footballeurs sénégalais et réussissait à attirer des footballeurs valables au Burkina Faso (Narcisse Yaméogo), au Mali (Aba Koné), en Guinée (Momo Wandel Soumah", rappelle Kalidou Cissokho qui, après le Sénégal, a joué durant plusieurs années en Azerbaïdjan.

"Actuellement, non seulement, nos clubs n'attirent aucun expatrié mais ils s'affaiblissent à la fin de chaque saison", a résumé l'ancien gardien de but international qui a joué une bonne partie de la 2ème période dans le match des Légendes entre Sénégal 2002 et Légendes africaines, le 7 janvier dernier à Dakar.

Voyez Génération Foot, elle a perdu ses deux meilleurs buteurs Dia Ndiaye (Amadou) et Cheikh Tidiane Sabaly (partis à Metz en France) sans compter son défenseur central et capitaine Amdy Konté alors qu'elle doit jouer en Coupe de la CAF, regrette l'ancien portier international.

"Je suis sûr qu'avec cette colonne vertébrale, elle aurait eu son mot à dire en coupe de la CAF cette année", dit-il soulignant que ce ne sera pas facile avec cette politique de faire de bons résultats sur le continent où les meilleurs se renforcent en allant recruter.

"Mais je comprends les clubs sénégalais qui comme poste budgétaire n'ont que le transfert des joueurs", fait-il savoir soulignant qu'à la fin des années 90 et au début des années 2000, le président de la Jeanne d'Arc à l'époque, Oumar Seck, se saignait à blanc pour donner des salaires confortables.

"En plus des salaires et des primes de matchs, nous étions souvent en stages en Europe et il fallait jouer deux à trois saisons avant de partir à l'Etranger", a-t-il rappelé soulignant qu'actuellement les clubs sénégalais manquent d'expérience pour pouvoir faire bonne figure sur le continent.

C'est le contraire pour leurs potentiels adversaires, avance Kalidou Cissokho qui prend l'exemple de la RS Berkane (Maroc) qui en deux saisons a éliminé trois clubs sénégalais (Mbour PC et Génération Foot en 2018 et le Jaraaf en 2019).

"Cette équipe compte dans ses rangs des internationaux burkinabés Alain Traoré et Youssouf Dayo sans compter l'attaquant togolais Laba Kodjo", a-t-il relevé en ajoutant qu'il espère que la saison prochaine des clubs sera meilleure et en souhaitant que le football sénégalais continue à s'améliorer sur le plan national.

Afrique

«Faim aigüe probable» - Une nouvelle classification pour renforcer les alertes

Les nouvelles directives mondiales publiées aujourd'hui par le Cadre intégré de classification de… Plus »

Copyright © 2019 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.