22 Janvier 2019

Algérie: Officiel - La CAF lève la suspension de l'arbitre algérien Mehdi Abid Charef

La Fédération algérienne de football a annoncé ce lundi 21 janvier 2019 que la commission de discipline de la CAF a décidé de lever la sanction imposée à l'arbitre algérien Mehdi Abid Charef.

Le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) a levé la suspension provisoire qui pesait sur l'arbitre algérien depuis la finale aller de la Ligue des Champions. L'arbitre international avait été sanctionné pour « mauvaise performance » lors de cette rencontre. Cet arbitre avait dirigé en Egypte la finale aller de la Ligue des Champions africaine 2018 qui a opposé Al Ahly à l'Espérance Sportive de Tunis. Cette rencontre avait enregistré la victoire d'Al Ahly sur le score de trois buts à un. La finale avait été accompagnée de grosses fautes d'appréciation de la part de l'arbitre algérien et des arbitres à la VAR. La CAF avait gelé les activités de Mehdi Abid Charef depuis cette date.

Mehdi Abid Charef avait accordé deux penaltys extrêmement généreux aux Egyptiens. Dans les deux cas, la VAR avait été consultée, sans que la décision ne soit infléchie malgré les images. Vent debout, les futurs vainqueurs tunisiens de l'épreuve avaient alors crié au scandale. Abid-Charef avait été auditionné le 15 décembre dernier par le président de la FAF, Kheireddine Zetchi et quelques membres du Bureau fédéral pour connaître sa version des faits suite à sa suspension préventive par la CAF. « Abid-Charef avait donné des explications et les membres du Bureau fédéral l'ont rassuré en lui promettant de le défendre auprès des juridictions de la CAF », avait informé la FAF.

Algérie

Sahli annonce l'installation de la direction de la campagne électorale de son parti en soutien au candidat Bouteflika

Le Secrétaire général de l'Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a… Plus »

Copyright © 2019 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.