Cote d'Ivoire: Duékoué/Réinsertion - 60 jeunes recrutés par la Plateforme des services pour les Thimo

22 Janvier 2019

Les activités des Travaux à haute intensité de main d'œuvre (Thimo) ont été lancées le 19 janvier 2019, au cours d'une cérémonie, à la salle des fêtes de la mairie de Duékoué.

Lors du tirage au sort qui a eu lieu à cette occasion, 60 jeunes dont 35 femmes ont été recrutés pour prendre part à ce programme.

Selon Nadège Guéi, coordonnatrice de la Plateforme des services de Duékoué, cette première phase sera suivie de la visite médicale, étape qui permettra aux jeunes qui sont sur la liste d'attente de figurer parmi les retenus.

Elle a indiqué que le nouveau mode de recrutement proposé par l'État de Côte d'Ivoire conduit beaucoup plus à la transparence et facilite la tâche.

Kida Mamadou, responsable du secteur développement et qualité à la Pfs de Côte d'Ivoire, a expliqué qu'il s'agira de permettre à ces jeunes de passer six (6) mois à travailler en groupe et à réfléchir sur un projet d'avenir, notamment une activité génératrice de revenus.

« Durant 10 jours de formation, il sera question d'outiller ces jeunes sur la manière de mettre en place un plan d'affaires et leur expliquer aussi ce que c'est qu'un fonds de roulement. En gros, tout ce qui peut les accompagner à mieux gérer leurs projets.

C'est un temps de socialisation. Ils vont se retrouver à travailler avec des amis et à réfléchir sur des projets », a fait savoir Kida Mamadou. Et de préciser que ces jeunes percevront chacun la somme de 1750 Fcfa par jour de travail, soit 35.000 Fcfa pour les 20 jours dans le mois.

« Au terme des travaux, les jeunes bénéficieront d'un appui s'élevant à 120.000 Fcfa pour le financement de leur projet en vue de se prendre en charge », a-t-il conclu.

Les activités des Thimo s'inscrivent dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2d) en partenariat avec l'Agence française de développement (Afd) et le Bureau de coordination des projets de l'emploi (Bcpe), représentant l'État.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.