Algérie: Trois décès par asphyxie au monoxyde de carbone en 24 heures

Alger — Trois personnes sont décédées intoxiquées par le monoxyde de carbone CO émanant de chauffage dans les wilayas de Laghouat et Djelfa durant les dernières 24 heures, selon un bilan arrêté mardi par la Protection civile.

Trois personnes sont décédées intoxiquées par le monoxyde de carbone CO émanant de chauffage, dont 02 personnes (01 femme enceinte et 01 enfant de 04 ans) dans la commune de Hadj Mecheri (Laghouat), et une autre personne (65 ans) dans la cité Mohamed Ben Chouhane (Djelfa), a précisé la même source.

Les unités de la Protection civile ont enregistré, en 24 heures, 2797 interventions pour répondre aux appels de secours, suite à des accidents de la circulation, accidents domestiques, évacuations sanitaires, extinction d'incendies et dispositifs de sécurité, est-il ajouté.

Durant la même période, plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés dont 03 mortels, faisant 03 victimes au niveau des wilayas de Mostaganem, Ain Defla et El Tarf.

Les unités de la Protection civile ont procédé à des interventions, par ailleurs, pour l'extinction de 11 incendies urbains, industriels et Divers, au niveau des wilayas de Médéa, Adrar, Alger, Mila, Bordj Bou Arreridj Bejaia, Skikda, Boumerdès et Blida.

Ces incendies ont causé la mort à un bébé à Adrar suite à un incendie qui s'est déclaré dans une habitation au niveau de la commune de Boumediene, et à une autre personne à Mila suite à un incendie déclaré dans des locaux commerciaux à la cité Ferdhoua, commune de Sidi Merouane.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.