Ile Maurice: Vols avec violence - Activement recherché, un jeune de 25 ans arrêté à l'hôpital

Il semait la terreur dans le Sud et circulait muni d'armes tranchantes. Louis Stephano Olivier, connu comme Kassal, âgé de 25 ans, a été arrêté aux petites heures ce mardi 22 janvier à l'hôpital de Rose-Belle. Il était recherché depuis six mois pour vols avec violence et à chaque fois, il parvenait à échapper à la police.

Le jeune homme, un habitant d'African Town, à Riambel, est soupçonné d'être impliqué dans plusieurs cas de vols avec violence dont certains commis sur des touristes. Dernièrement, il s'en est pris au vigile du musée de Souillac. Il aurait agressé l'homme de 64 ans avant de le délester de son portable lundi.

Louis Stephano Olivier a été appréhendé lors d'une opération menée par les sergents Goodur, St Mart, le caporal Jeewon et les limiers Nehalkhan, Hullodhur et Bandhoa de l'Anti Robbery Squad Southern sous la supervision de l'Assistant Surintendant de Police (ASP) Callychurn. La police s'est rendue à l'hôpital de Rose-Belle où le suspect s'est rendu pour y recevoir des soins. Cela, après avoir été passé à tabac par des habitants de sa localité alors qu'il tentait de commettre un autre vol. Il a été blessé à la main.

À l'hôpital, le suspect a donné une fausse identité pour ne pas se faire démasquer. Il a été admis et est placé sous surveillance. Il sera interrogé par la Criminal Investigation Division (CID) de Souillac à sa sortie de l'établissement de santé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.