Guinée: Bitumage de la ville de Labé - Les habitants de Domby payent-ils le prix d'une erreur passée ?

22 Janvier 2019

A Domby, secteur du quartier Daka et l'une des places les plus poussiéreuses de la ville de Labé, les habitants sont mortifiés et pour cause pour la deuxième fois la répartition du bitume obtenu ne passera pas par le secteur.

Injustice et égoïsme, c'est les mots qu'utilise Moustapha Diallo habitant de la zone pour peindre la situation.

Sous le sceau de l'anonymat, un autre habitant de la zone estime que ces enfants ne se mettent en tenue qu'une fois à l'école.

Plus radical Ibrahima Sory homme très remonté demande aux autorités de réviser la répartition annoncée et attribuer ne serait-ce que trois kilomètres à Domby faute de quoi, le préfet devra trouver un autre itinéraire pour la provision de granit dont la carrière se trouve à Kanso en périphérie Est de la ville et dont le seul accès traverse le secteur Domby.

Piqure de rappel, courant 2018, lors d'une intervention dans une rixe mortelle où le domicile de l'auteur d'un homicide a été incendié les sapeurs-pompiers ont subi un dommage collatéral en perdant dans les flammes l'unique camion-citerne de la région a fini ses jours dans le feu, depuis, les autorités semblent avoir mal avaler la pilule et le font savoir à leur façon aux habitants de Domby.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.