Libye: Un photojournaliste tué en couvrant des affrontements entre milices à Tripoli

communiqué de presse

Le photojournaliste de l'agence Associated Press (AP), Mohamed Ben Khalifa, a été tué samedi 19 janvier, alors qu'il couvrait des affrontements entre milices à Tripoli. Reporters sans frontières (RSF) réitère son appel aux autorités de Tripoli de protéger les journalistes et exhorte ces derniers à prendre le maximum de précautions de sécurité afin de couvrir cette zone de conflit extrêmement dangereuse.

Âgé de 36 ans, ce photojournaliste, qui avait déjà couvert les soulèvements en Libye pour le compte de plusieurs médias et agences de presse internationales, a été touché, le 19 janvier, par un éclat d'obus, alors qu'il couvrait les affrontements entre deux milices au sud de Tripoli. Ne portant pas de casque de protection, selon plusieurs témoins sur place, le journaliste a été blessé mortellement à l'arrière de la tête.

"RSF présente ses condoléances à la famille et aux collègues de Mohamed Ben Khalifa. Il est le 19ème journaliste tué en Libye depuis 2011. déplore Souhaieb Khayati directeur du bureau Afrique du Nord de RSF. Nous appelons encore une fois le gouvernement Serraj à protéger les journalistes et à faire de leur sécurité une priorité. Nous incitons les journalistes à faire de leur sécurité une affaire personnelle. Évaluer les risques avant d'aller sur le terrain, porter un casque et un gilet par balle et se mettre à l'abri lorsque les combats s'intensifient sont des impératifs à suivre lorsque l'on couvre une zone de conflit comme la Libye."

Fin décembre 2015, RSF publiait en partenariat avec l'Unesco une nouvelle édition de son Guide pratique de sur sécurité des journalistes. Ce guide dispense des conseils aux professionnels et non-professionnels des médias afin de les aider à affronter les dangers du terrain.

La Libye est 162e 180 au classement mondial de la liberté de la presse 2018 de RSF.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Droits de l'Homme

Plus de: RSF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.