Angola: Un nouveau financement pour une usine de concentrés de tomate

Matala — Au moins trois millions de dollars sont nécessaires pour récupérer et achever le processus de réhabilitation de la seule usine de concentré de tomate de Huíla, située dans la municipalité de Matala.

Sous la direction de la Société de développement municipal de Matala (SODMAT), entreprise gestionnaire du périmètre irrigué locale et de toutes les infrastructures de soutien à la production dans le district, le premier investissement dans l'usine a été réalisé en 2008 par le Gouvernement, suite à un financement de 10 millions USD de la Banque de développement d'Angola (BDA).

La rénovation de l'usine n'a pas été achevée car le contractant a quitté le projet à mi-parcours et n'a donné aucun signal à ce jour, selon l'administrateur financier de la Sodmat, António Costa, qui s'adressait mardi avec l'Angop.

António Costa a dit que par l'usine, quatre sociétés y sont déjà passées, dans le but d'évaluer l'état de la même.

"L'usine a encore du matériel qui peut être récupéré, mais il y a aussi beaucoup de matériel qui doit être remplacé et, selon certains consultants, il faudra plus de trois millions de dollars pour récupérer l'usine", a-t-il indiqué.

Il a affirmé que les autorités locales et le ministère de l'Agriculture continuent de chercher un investisseur sur lequel miser, compte tenu de son importance pour le développement socio-économique de la région et du pays, dont la conclusion encouragera les paysans de la région et des municipalités voisines, d'augmenter la production de tomates et d'améliorer le revenu familial.

L'usine, mise en place dans les années 60, est en panne depuis 1980 et a la capacité de traiter six tonnes de tomates / heure.

Plusieurs initiatives ont été prises pour sa récupération, mais n'ont jamais eu d'effet.

Le périmètre irrigué de Matala est le plus vaste du pays. Il est doté d'un canal de 43 km d'extension et de 11 000 hectares irrigués, construit dans les années 50, réhabilité et rouvert en août 2002.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.