23 Janvier 2019

Niger: Campagne de repositionnement du planning familiale, de la lutte contre les violences basées sur le genre, et de promotion de la scolarisation et du maintien de la jeune fille à l'école dans la région de Maradi.

communiqué de presse

Niamey, Niger - 21 janvier 2019 : Afin de permettre à la population de la région de Maradi  (600 Km au sud de Niamey), de bénéficier des services liés à la  santé de la reproduction et  de lutter contre les pratiques néfastes, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA)  en collaboration avec  les Ministères de la Santé Publique et celui de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant  mène du 17 au 30 janvier 2019,  une campagne en faveur de la planification familiale, de promotion de la scolarisation et du maintien de la jeune  à l'école et de dépistage des cancers génitaux féminins et des fistules.

La cérémonie officielle de lancement s’est tenue le 22 janvier 2019 sous le parrainage de la Première Dame du Niger S.E Dr  Lalla Malika Issoufou avec la participation  des Ministres (Ministre de la Santé Publique, de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, de la Population et celui en charge de l’Enseignement) des députés de la région, des chefs religieux et traditionnels, des réseaux de jeunes, des associations de femmes et des partenaires au développement (Luxembourg, Royaume Belgique, Danemark, Norvège, UE) en plus de la Coordinatrice des Nations Unies.

En plus de promouvoir les services de santé reproductive cette campagne vise à renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre, les IST/ VIH/SIDA ainsi qu’un plaidoyer pour la scolarisation et le maintien des filles à l’école. La campagne se déroulera au niveau de tous les 8 départements de la région de Maradi. Les 9 districts sanitaires que comptent la région abriteront des sessions de tutorat, et de supervision formative avec l'appui des associations des sages-femmes et des gynécologues. Il est également prévu un dispositif de cliniques mobiles dans les zones qui ne disposent pas d’établissement sanitaire. Les acteurs religieux vont matérialiser leur engagement en faveur de l’amélioration de la santé maternelle en faisant des prêches suivis de discussions sur la santé de la reproduction dans les places publiques et les écoles coraniques.

Note à la rédaction

Le Niger, est l’un des pays qui enregistre un des plus forts taux de croissance démographique au monde (3,9% en 2012). La population est extrêmement jeune ; les moins de 15 ans représentent plus de la moitié de la population totale (51,7%).  L’extrême jeunesse de cette population nigérienne est en rapport avec sa forte fécondité qui est de 6 enfants par femme en moyenne, en lien avec le fort désir d’enfants chez les parents : hommes (11 enfants) ; femmes (9 enfants), la forte proportion de mariages d’enfants (28% sont mariées avant 15 ans et 76% le sont avant 18 ans), la forte fécondité des jeunes/adolescentes (14% de la fécondité totale) et la faible utilisation de la planification familiale (12,3%).  Ces statistiques ne sont pas sans conséquences sur la santé des mères et des enfants, En effet, le taux de mortalité maternelle est de 535 décès sur 100 000 naissances vivantes en 2012 et le taux de mortalité infanto-juvénile est de 81 sur 1000 naissances vivantes.

Cette évolution démographique s’effectue dans un contexte socio-économique difficile, caractérisé par une insécurité grandissante liée à l’avènement de la secte "Boko Haram”, ayant occasionné depuis 2015, une crise humanitaire sans précèdent dans la région de Diffa. Cette crise continue d’affecter de nombreuses personnes parmi lesquelles, des enfants, des adolescent-e-s, des jeunes, et des femmes ; les privant ainsi de leurs droits, notamment le droit à un meilleur état de santé.

Sur les huit régions du Niger, Maradi et Zinder, sont celles qui enregistrent le taux d’accroissement démographique le plus important. Ces deux régions ont aussi les indicateurs d’utilisation des services de la santé de la reproduction (planification familiale, CPN, accouchement assisté) les plus faibles.

Niger

Abattage d'un helico français dans le pays

Les faits se sont déroulés le 14 juin dernier, à la frontière entre le Mali et le Niger.… Plus »

Copyright © 2019 UNFPA West and Central Africa. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.