Togo: En aucun cas, nul ne peut toucher au mandat du PA

Le prochain président de l'assemblée nationale aura ses cinq ans de mandat totalement garantis. Les députés, dans leur ensemble, ont voulu morceler ce mandat. Mais, la Cour constitutionnelle lui est venue au secours pour rappeler à la législature que c'est impossible.

Ce que bon nombre se permettrait de dire d'une manière ironique que 'en aucun cas, nul ne peut toucher au mandat du Président de l'Assemblée nationale'.

C'est sur un chemin de non retour que la Cour a mis les nouveaux élus du peuple qui ne peuvent qu'avancer en prenant acte de l'avis de la Cour constitutionnelle. C'est pourquoi ils ont tenu ce mardi 22 janvier la plus courte des séances depuis le début de la législature.

La séance a duré à peine quinze minutes. Ils ont finalement décidé de faire demi-tour et de plaquer en l'état l'article 9 tel que contenu dans le règlement intérieur de la précédente législature.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.