23 Janvier 2019

Maroc: "Abdallah Ibrahim, l'histoire des rendez-vous manqués", nouvelle publication de Zakya Daoud

"Abdallah Ibrahim, l'histoire des rendez-vous manqués" est l'intitulé d'un nouveau livre de la journaliste et écrivaine, Zakya Daoud, paru récemment aux éditions "La Croisée des Chemins". Cette biographie de 372 pages retrace les différentes facettes de la vie d'Abdallah Ibrahim, un politique marocain qui a su résister à l'opportunisme politique pour incarner, tout son parcours durant, un reproche vivant et permanent à toutes les entreprises de corruption.

Afin de situer historiquement le lecteur et mettre en avant les étapes phares de la vie d'Abdallah Ibrahim, l'ouvrage est réparti sur plusieurs chapitres: "1918-1944 : Emergence d'un chef nationaliste à Marrakech", "1945-1949 : Dans le bain de la culture, à Paris", "1949-1957 : De la prison au gouvernement", "1958-1960 : Crises et difficile gouvernance", "1960-1964 : Congrès, complots, ruptures et divisions", "1965-1969 : Sur les lignes du second front", "1970-1975 : De la Koutla et des scissions, feuilles de la scène militante", "1976-1990 : Le grand déchirement" et "1990-2005 : Avec l'intelligence et la force du verbe". Sur la 4ème de couverture de la publication, Zakya Daoud écrit : "Peu de Marocains aujourd'hui savent qui est Abdallah Ibrahim. Quelques-uns se souviennent vaguement d'un homme politique. Les plus âgés se rappellent du président du conseil qui, au début des années 60, fit bouger les lignes".

L'écrivaine estime ainsi, que peu de gens mesurent l'importance de cette figure d'autorité morale et de conscience politique, cet humaniste porteur d'une éthique intransigeante qui a bataillé contre toutes les formes d'inertie. Pourtant, la pensée de cet intellectuel engagé dans le combat de l'indépendance et de la construction, mérite d'être connue et reconnue, souligne-t-elle.

Zakya Daoud évoque, par ailleurs, les réflexions "détonantes" Abdallah Ibrahim sur l'histoire mais également sur l'islam, une pensée révolutionnaire dans les années 30-60 qui allait constituer le socle du Maroc actuel. Pour l'auteure, cette biographie, illustrée par des photos et portraits d'Abdallah Ibrahim, retrace l'histoire des rendez-vous manqués de cet homme politique, plutôt celle des occasions perdues sur le chemin de l'émancipation et du développement du Maroc.

Maroc

Fouad Laroui et Abdellah Dibaji présents aux journées culturelles d'Azemmour

Fraîchement créé, le Rotary Club Azemmour-Estevanico ne perd pas de temps pour entrer de plain-pied… Plus »

Copyright © 2019 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.