Algérie: Rougeole - Nécessité d'atteindre un taux de vaccination de 95%

Chlef — Le taux de couverture en matière de vaccination devra atteindre au moins 95% à l'échelle nationale pour lutter contre l'épidémie de rougeole, a déclaré, mardi à Chlef, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui. "Une couverture d'au moins 95% dans ce registre est nécessaire pour lutter contre l'épidémie de rougeole. Il s'agit du seul moyen pour faire face à ce virus", a souligné le ministre, au cours d'une rencontre avec les cadres locaux du secteur de la santé.

Le premier responsable du secteur a appelé à user de tous les moyens de communication pour sensibiliser les citoyens sur la nécessité de vacciner leurs enfants dès l'âge indiqué.

Il a, en outre, noté que les dettes des établissements hospitaliers envers la pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) ont atteint les 38 milliards DA, "Une somme ayant conduit à une cessation de paiement, avant que le Premier ministre n'intervienne, en juin dernier, pour débloquer la situation en recourant à un prêt bancaire".

A ce propos, M. Hesballaoui a mis en garde, s'agissant des budgets des hôpitaux destinés à l'achat des médicaments, contre tout transfert de deniers relevant de ce chapitre vers d'autres, ce qui engendrerait, selon lui, une augmentation des créances des établissements sanitaires envers la PCH.

Par ailleurs, le ministre a plaidé pour une meilleure prise en charge du personnel médical, appelant les responsables concernés à en faire une priorité. "Le personnel médical doit bénéficier de toutes les conditions nécessaires en la matière pour bien accomplir sa mission. On doit également assurer sa sécurité, car il est inconcevable que des éléments de ce personnel soient agressés. Le patient, lui, a tous les voies de recours pour réclamer ses droits", a-t-il expliqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.