23 Janvier 2019

Congo-Brazzaville: Musique - Staff Benda Bilili de retour sur la scène

Le célèbre orchestre formé d'anciens musiciens de rue congolais va présenter son prochain album à la Halle de la Gombe, le 25 janvier en soirée, à partir de 19h.

Après avoir tenu leur promesse de "Bouger le monde" avec leur deuxième album, un succès mondial ( il était numéro 1 de l'année 2012 sur mille neuf albums figurant dans les charts mensuels de l'année) du World Music Charts Europe, le Staff Benda Bilili prépare son troisième opus. Le groupe, dans sa version reconfigurée ( depuis 2013, deux des membres fondateurs, Théo Nzonza Nsituvuidi et Coco Yakala Ngambali ne font plus partie du groupe) veut lancer "Effacer le tableau".

Concert inaugural de 2019, la prestation de Staff Benda Bilili fait suite à son show remarquable, il y a sept ans jour pour jour. En effet, le 21 janvier 2012, l'orchestre fondé par des personnes vivant avec handicap embrasait littéralement la scène de l'Institut français (IF). Livré à quelques jours du lancement d'une tournée mondiale avec des concerts prévus en Australie et aux Pays-Bas, il avait rempli la Halle de la Gombe. Plutôt, il avait accueilli plus de monde que la Halle ne pouvait en contenir.

Porté par le succès de leur documentaire "Benda Bilili !" projeté au Festival de Cannes en mai 2010, les membres de l'orchestre atypique avaient attiré beaucoup de curieux à la Halle de la Gombe. Le répertoire était composé essentiellement de leur premier album sorti en avril 2009, "Très, très fort". Jusqu'alors, la notoriété du groupe avait été établie à la faveur de leur film et des quatre vidéos de Belle kinoise prod. Le premier opus avait, en son temps, suscité l'enthousiasme des médias internationaux, particulièrement en France, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Enregistré pourtant en majeure partie en plein air, notamment dans le jardin zoologique de Kinshasa, où la formation musicale avait coutume de faire ses répétitions, il avait fait un carton. Staff Benda Bilili a fait face à un énorme succès encouragé par des fans de tous les continents. Il a été bien conforté par plusieurs prix remportés à travers le globe.

Par ailleurs, l'on se souvient qu'en 2009 déjà, cet orchestre menait avec triomphe sa première tournée européenne. Un parcours exceptionnel que lui envierait bien de musiciens congolais dont certaines vedettes importantes. Il s'est produit avec grand succès aux États-Unis pour la première fois fin 2012. Un concert qui n'est pas comptabilisé parmi les trois cents que l'orchestre a livrés à travers l'Europe, l'Australie et le Japon. A chaque fois, l'orchestre a reçu un accueil chaleureux du public séduit par son enthousiasme qui demande aux mélomanes d'aller au-delà des apparences. En effet, Benda Bilili n'a pas été choisi au hasard; traduit en français, il veut tout simplement dire « regarde au-delà des apparences ».

Congo-Brazzaville

Vie des partis - Bonaventure Mbaya prône un dialogue national inclusif sous l'égide de la communauté internationale

Le président de Convergence citoyenne, membre de la Fédération de l'opposition congolaise, a… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.