Sénégal: Violences en période préélectorale - Landing Savané et cie indexent l'opposition

23 Janvier 2019

Le Parti africain pour la démocratie et le socialisme-authentique (Au/Pads-A, mouvance présidentielle) s'en prend aux fauteurs de trouble en cette période préélectorale. Dans un communiqué rendu public hier, mardi 22 janvier, le Secrétariat exécutif du parti de Landing Savané semble rejeter la faute sur l'opposition, non sans appeler à la préservation de la sécurité.

L'opposition serait à l'origine de l'escalade de la violence électorale à quelques semaines de la présidentielle de février prochain.

C'est ce que dit en substance le Parti africain pour la démocratie et le socialisme-authentique (Au/Pads-A). Dans une note rendue publique hier, mardi, les camarades de Landing Savané, Secrétaire général dudit parti, ont fustigé l'attitude de leurs adversaires.

Pointant un doigt accusateur vers leurs rivaux politiques, ils estiment qu'«incapablede proposer un programme de gouvernance crédible au peuple sénégalais et face au bilan positif du président Macky Sall, l'opposition s'est résolument engagée dans la voie de la défiance de la loi, de la terreur et de la violence et s'applique à vouloir dresser les Sénégalais les uns contre les autres».

Le Secrétariat exécutif dudit parti trouve que «même s'il y a des divergences entre acteurs politiques, elles ne doivent en aucun cas remettre en cause le modèle sénégalais fondé sur le respect mutuel, le dialogue et la concertation».

Par conséquent, Landing Savané et ses camarades du Secrétariat exécutif de Aj/Pads-A n'ont pas manqué de condamner «l'escalade de la terreur et de la violence orchestrée par une certaine frange de l'opposition».

Pour y remédier, Aj lance «un appel à toutes les forces démocratiques éprises de paix et de liberté pour la préservation de la sécurité et réitère son appel pour le renforcement de l'unité et de la cohésion du camp présidentiel».

Mieux, Landing et cie restent convaincus qu'«aucune forme de violence ne saurait briser la marche irréversible de notre pays vers l'émergence et la volonté inébranlable du peuple de décider de son propre sort ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.