Ghana: Un journaliste déterminé à retrouver les meurtriers du reporter Hussein

Le Ghana est toujours sous le coup d'une grande émotion depuis l'assassinat, mercredi 16 janvier, d'un journaliste d'investigation, Ahmed Hussein qui avait travaillé sur une vaste enquête sur la corruption dans le monde du foot. Il a été criblé de balles par des inconnus alors qu'il rentrait chez lui.

Choqués, des centaines de Ghanéens ont assisté à ses obsèques. RFI a pu joindre l'instigateur de cette enquête, Anas Aremeyaw Anas. Il a fondé l'Oeil du tigre, un groupe de reporters qui ont révélé de nombreux scandales en Afrique de l'ouest. Lui, qui n'apparaît jamais devant les caméras à visage découvert, s'est engagé à retrouver les tueurs.

Je pense que c'est moi qu'il cherchait

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.