Sénégal: «Sabotage» de la campagne électorale de Macky Sall - Birahim Seck rame à contrecourant du C25

23 Janvier 2019

Birahim Seck, le coordonnateur du Forum civil, est formel : « Personne ne doit tenter d'empêcher à un candidat de battre campagne ». Réagissant par rapport à la dernière sortie du C 25 (Collectif des 25 candidats de l'opposition) appelant à empêcher Macky Sall de battre campagne, le coordonnateur du Forum Civil a livré une position tranchée.

Birahim Seck qui est intervenu sur son compte Twitter, est d'avis que le C 25 dirigé par Malick Gakou du Grand Parti est en porte-à-faux avec les principes de la démocratie.

Pour rappel, en conférence de presse avant-hier, lundi, le Collectif des 25 candidats de l'opposition dont la majeure partie a été recalée à la présidentielle par le Conseil constitutionnel, avait appelé les populations à empêcher Macky Sall de battre campagne.

Le Collectif qui réagissait dans la foulée de la proclamation de la liste définitive des candidats validés pour la présidentielle y avait vu, dans ce plan de bataille, le moyen de barrer la route du chef de l'Etat qui serait en train de mettre en place toute une stratégie de forcing ou hold-up électoral pour passer au premier tour de la présidentielle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.