Angola: Le Chef de l'Etat lance un portail électronique de services

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a lancé mercredi, via ses comptes sur Facebook, Instagram et Twitter, le portail SEPE.gov.ao.

Selon le Chef de l'Etat, il s'agit d'un outil d'information et de services publics électroniques variés, parmi lesquels la possibilité de télécharger gratuitement des manuels scolaires de la 1re à la 6e année.

Le portail, accessible à l'adresse www.sepe.gov.ao, vise à réduire les délais d'attente, à dématérialiser et à rationaliser les services publics, à encourager la transformation numérique et à simplifier les processus.

Parmi les objectifs du portail figurent également la promotion d'une action intégrée et systémique entre les institutions impliquées dans la fourniture de services publics.

Le président de la République informe dans son message de lancement que le Gouvernement angolais continue de parier sur la création de conditions permettant d'étendre le réseau de télécommunications. João Lourenço reconnaît qu'un Gouvernement électronique est un facteur important pour le développement social et économique du pays et s'assure de sa détermination à continuer de promouvoir la construction d'une société numérique.

En ce qui concerne le lancement, le gouvernement a publié une déclaration réaffirmant qu'il était important de continuer à moderniser l'administration publique afin de resserrer les liens entre les citoyens et les services publics, en pariant sur l'application des nouvelles technologies de l'information.

Dans la note, le ministère des Télécommunications et Technologies de l'information souligne l'initiative qui répond à la demande croissante de citoyens attentifs à la qualité des services publics fournis et aux styles et rythmes de vie de la nouvelle génération d'utilisateurs qui utilisent régulièrement les technologies de l'information et communication.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.