Afrique de l'Ouest: 59eme Congrès du collège des chirurgiens de l'Afrique de l'Ouest - Le ministre Diouf Sarr pour des plans nationaux de chirurgie

23 Janvier 2019

La 59ème conférence scientifique annuelle du collège des chirurgiens de l'Afrique de l'Ouest a démarré lundi dernier, à Dakar, sur le thème «assurer l'accès universel aux services chirurgicaux».

Selon le ministre de la Santé et de l'Action sociale, « le Collège doit désormais se positionner en force de propositions pour la mise en œuvre de politiques publiques de santé inclusives, promptes à satisfaire les besoins en santé des populations »

Le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, exhorte les chirurgiens à faire davantage vivre les missions de soins, d'enseignements et de recherches qui leur sont dévolues.

Ainsi, lors de l'ouverture à Dakar de la 59ème conférence scientifique annuelle du collège des chirurgiens de l'Afrique de l'Ouest, le ministre a déclaré : « j'ai bon espoir que ces éléments sont au centre de vos préoccupations ».

Et de poursuivre : « il est heureux de constater que les spécialistes que vous êtes, ont très tôt compris la nécessité de réfléchir, de manière globale, pour trouver des solutions aux différentes problématiques de santé qui assaillent notre continent ».

La 59ème conférence scientifique annuelle placée sous le thème : « assurer l'accès universel aux services chirurgicaux », les membres du collège ont déroulé des activités sur tout le territoire sénégalais.

Ce qui amène le ministre Diouf Sarr à soutenir : « avec ce mois de la chirurgie, cette 59ème Conférence a impacté positivement sur les populations du Sénégal. C'est encore une preuve que vous êtes mus par une grande responsabilité sociétale.

Mais, cela ne devrait point étonner du fait que le Collège demeure la première institution à jeter les prémices d'une intégration sous-régionale, ceci bien avant l'Uemoa et la Cedeao ».

Et de renchérir : « votre exemple doit servir de modèle et le Collège doit désormais se positionner en force de propositions pour la mise en œuvre de politiques publiques de santé inclusives, promptes à satisfaire les besoins en santé des populations».

Le professeur Serigne Maguèye Guèye, membre dudit collège, a prôné pour des plans nationaux de chirurgie qui vont permettre à la population d'en bénéficier à large échelle.

La conférence de Dakar qui a enregistré plusieurs adhérents, a été une occasion pour les membres du collège de travailler davantage pour l'accès aux soins chirurgicaux.

A cet effet, un panel est prévu avant la fin de la rencontre, jeudi, sur une effectivité des plans nationaux de chirurgie, d'obstétrique et d'anesthésie et sur l'accès universel aux services de chirurgie.

Sur ce point, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a laissé entendre : « je reste convaincu que vos échanges aboutiront à des recommandations en vue d'une amélioration substantielle de la pratique chirurgicale au bénéfice des populations, en vous assurant que mon département sera très attentif à vos conclusions».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.