Angola: L'IDF recueillent plus d'un million de Kwanza

Mbanza Kongo — Un million quatre cent soixante mille 980 Kwanzas représentent le montant collecté de janvier à décembre dernier par l'Institut du développement forestier (IDF) de la province de Zaíre, a affirmé mardi à Mbanza Kongo, son responsable local, João Domingos.

Selon le responsable qui s'adressait à l'Angop, le montant en question résulte de la publication des déclarations et guides demandés par les bûcherons et autres opérateurs du secteur du transport de produits forestiers, soulignant que, par rapport à la même période en 2017, il y a eu une augmentation de 660.980 Kwanzas.

Il a également permis d'accroître les recettes, de sensibiliser les citoyens aux taxes et autres impôts et aux campagnes de sensibilisation au respect des règles établies par les autorités compétentes.

Au cours de l'année écoulée, l'un des trois industriels agréés pour l'exploitation du bois dans la province a pu développer son activité après avoir exploré environ 500 mètres cubes de bois.

L'interlocuteur a ajouté que sur la quantité de produit explorée dans la municipalité de Nóqui, 28 mètres cubes seulement ont été vendus au marché, en raison du mauvais état de la route d'accès à ce village frontalier.

João Domingos a souligné à cette occasion que l'insuffisance des inspecteurs (quatre) et le manque de moyens de transport étaient les principales difficultés de l'Institut de développement forestier de la province.

L'IDF dans la province de Zaíre opère avec 8 techniciens, dont quatre inspecteurs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.