Afrique: Coopération - L'UE et l'UA envisagent un partenariat "plus fort"

Réunis à Bruxelles, en Belgique, les 21 et 22 janvier, les chefs de la diplomatie des deux organisations ont manifesté une volonté commune d'aller vers un partenariat "plus fort", a déclaré la Haute représentante de l'Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini.

La réunion ministérielle UE-UA (Union africaine) était coprésidée par Federica Mogherini et le chef de la diplomatie rwandaise, Richard Sezibera. Elle était axée sur les aspects politiques liés à la paix, la sécurité et la gouvernance, les aspects économiques couvrant le commerce, les investissements ainsi que l'intégration économique et le multilatéralisme.

Les échanges ont également porté sur la mise en œuvre des conclusions du cinquième sommet UA-UE qui s'était déroulé les 29 et 30 novembre 2017 à Abidjan, en Côte d'Ivoire, constituant une étape majeure de l'évolution vers un partenariat encore plus étroit, mutuellement bénéfique et mieux adapté à un contexte mondial en évolution rapide.

Ainsi, Frederica Mogherini a déclaré : "Nous avons une volonté commune de renforcer notre coopération et d'aller de l'avant vers un partenariat et une amitié encore plus forts et plus profonds", dans le monde "compliqué" d'aujourd'hui, où l'Europe et l'Afrique "sont plus proches que jamais". Elle a relevé: "Nous tous, Européens et Africains, voulons une Afrique plus forte avec des emplois de qualité pour les jeunes, des sociétés plus inclusives, avec la paix et la sécurité pour tous". Puis, elle a insisté sur une coopération "plus étroite entre les peuples, les gouvernements et les continents". Frederica Mogherini s'est félicitée des résultats de la coopération entre l'UE et l'UA dans le domaine de la migration.

Avant d' évoquer la coopération avec l'Afrique dans les domaines de la paix et de la sécurité, citant, dans ce sens, le soutien de l'UE aux pays du G5 Sahel, à la Mission de l'Union africaine en Somalie ainsi que la mission de formation militaire de l'Union en République centrafricaine.

S'agissant du volet économique, Federica Mogherini a souligné que l'UE et l'UA sont convenues d'approfondir leurs relations en matière de commerce et d'investissement, indiquant: " En Europe comme en Afrique, nous croyons au multilatéralisme". Après, elle a rappelé l'initiative de la Commission européenne, notamment une nouvelle "Alliance Afrique-Europe pour un investissement et des emplois durables", et le souhait d'une " Afrique prospère pour le bien de son peuple car, une Afrique forte renforcera l'Europe et les Européens".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.