Togo: Tout est bien qui finit bien

23 Janvier 2019

Plus d'obstacles à l'élection du président de l'Assemblée nationale et du Bureau. La Cour constitutionnelle a pris acte mercredi de la décision des députés d'abandonner la révision de l'article 9 et de revenir à sa mouture originale.

'Il ressort que l'inconstitutionnalité relevée a été corrigée, ainsi toutes les dispositions du règlement intérieur sont conformes à la Constitution', indique la Cour Constitutionnelle dans son arrêt.

Les nouveaux élus avaient eu l'étrange idée de vouloir instaurer l'élection du président du Parlement pour un an renouvelable pendant tout la législature. Un projet en totale contradiction avec l'article 54 de la constitution.

Tout est bien qui finit bien. Reste maintenant à connaître le nom du successeur de Dama Dramani.Tout est

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Togonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.