23 Janvier 2019

Tunisie: Penser le temps...

Sous nos cieux, la manifestation organisée par l'Institut français de Tunisie (IFT), en est à sa 3e édition.

Cette année, c'est autour du thème «Face au présent» que des intervenants de tous horizons et de toutes disciplines, intellectuels, artistes, écrivains et chercheurs, de Tunisie et d'ailleurs échangeront leurs idées, le 31 janvier, à l'Institut français à Tunis, Sfax et Sousse, mais également dans différents lieux partenaires (les lycées Gustave-Flaubert, Pierre-Mendes-France, l'Ecole internationale de Carthage et l'Université Esprit). Une occasion de découvrir de nouvelles formes d'expression et de réflexion reflétant la Tunisie d'aujourd'hui.

Grande nouveauté, cet événement sera aussi visible dans les régions, au Kef, à Kairouan, à Sidi Bouzid, à Djerba et à Chenini.

Ces villes accueilleront le film «La Révolution est là» de Teycir Ben Nasser et construiront des programmations mettant en valeur des projets positifs sur leur territoire.

Par ailleurs, un projet digital original et écologique One Beat One Tree, de l'artiste Naziha Mestaoui, est proposé à Sfax et à Nefta, en collaboration avec Sarah Toumi.

A Tunis, les locaux de l'IFT accueilleront des penseurs, des chercheurs, des auteurs, des dessinateurs, des jeunes créateurs et hackers, des performers comme Rubin Steiners, des artistes visuels comme Renaud Auguste Dormeuil, des designers comme Matali Crasset avec Amanda Crabtree de Art Connexion sur le projet des Nouveaux Commanditaires, des jeunes entrepreneurs engagés de la société civile avec les lauréats du Saphir Lab en partenariat avec Lab'ess.

Ces rencontres seront agrémentées par des interludes gourmands et des performances culinaires...

La cour de l'Institut réunira, à partir de 21h45, Eric Viennot, directeur artistique à «The camp» (Aix-en-Provence), tiers lieu hybride, incubateur, et d'anciens résidents tunisiens de The Hive, une résidence collaborative pour «hacker le futur» qui nous parleront de leurs expériences.

La place sera cédée par la suite à deux équipes de bédéistes et dessinateurs, Nadia Dhab alias Dlog, Lamia Mechichi alias Sangoura, Seif Eddine Nechi et Salim Zerrouki qui proposent de s'opposer pour mieux inventer un présent en toute délicatesse scripturaire. Un battle pictural intitulé.

«Tac au tac : l'avenir se dessine!»

C'est le DJ Rubin Steiner qui clôturera ces rencontres avec la performance live littéraire/electro/video «Vive l'électricité de la pensée humaine», un titre emprunté à Dostoïevski,

Dans les blackbox de la Médiathèque, le public pourra assister pendant toute la soirée aux différents événements qui se dérouleront en temps réel dans les 7 villes participantes, L'Auditorium abritera les projections des longs métrages : les documentaires «Chante ton bac d'abord» de David Doré et «French Waves» de Julian Starke et la fiction «Les lendemains» de Bénédicte Pagnot.

L'IFT nous réserve aussi pour cette Nuit des Idées une performance sur ses toits intitulée «I will keep a light burning» et signée par l'artiste plasticien Renaud-Auguste Dormeuil.

Déjà présentée à Rome et à Paris, cette œuvre spectaculaire composée de 1.000 bougies reproduit le ciel étoilé de la nuit, tel qu'il sera visible dans cent ans.

Une installation inédite en Tunisie pour éclairer la nuit et les questionnements de notre temps.

Tunisie

Fortunes diverses pour le Mali et la Tunisie

La sélection malienne a pris le meilleur (4-1) sur celle de la Mauritanie lundi à Suez, en match de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.