23 Janvier 2019

Algérie: Lancement des travaux de protection du sud de la ville de Beni-Slimane contre les risques de crues

Medea — Les travaux de protection de la partie sud de la ville de Beni-Slimane, est de Médéa, contre les crues de "Oued Boukraa", ont été lancés, mercredi, lors d'une visite d'inspection du wali dans cette commune.

Inscrits au titre de la deuxième tranche du projet de protection de l'agglomération urbaine de Beni-Slimane, qui compte quelques 20 000 habitants, ces travaux vont permettre, une fois achevés, de juguler ce cours d'eau et réduire les risques d'inondation au niveau de cette agglomération, selon la directrice locale des ressources en eau, Mme Nassima Tahri.

La partie sud de la ville de Beni-Slimane ou se concentre un nombre importants d'habitations et de commerces, connait, à chaque saison de pluie, l'inondation de plusieurs quartiers, suite à la remontée des eaux de "Oued Boukraa".

Afin faire face à ce risque, qui pourrait survenir à tout moment, des travaux ont été entamés le long du passage de ce cours d'eau, avec en priorité, la protection des zones d'habitations situées à proximité, a indiqué cette responsable, précisant que les travaux en question porte sur la réalisation de voiles en béton armé ou de gabionnage, de manière à éviter le débordement des eaux de l'oued et l'inondation de ces zones.

La partie nord de la ville de Beni-Slimane, qui était sujette, par la passé, à de fréquentes inondation, avait fait l'objet, il y a quelques années, de travaux de protection similaires ayant contribué à limiter les risques d'inondation au niveau de cette partie de la ville.

Algérie

CAN 2019 / Youcef Atal - « On se doit de faire quelque chose en Égypte »

Placée dans les outsiders de la CAN 2019, l'Algérie de Youcef Atal peut même figurer parmi les… Plus »

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.