Algérie: Combler les vides juridiques dans l'organisation des élections par la concertation

Alger — Le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal a appelé, mercredi à Alger, à combler les vides juridiques constatés lors des précédentes échéances à travers une concertation et un dialogue entre l'ensemble des parties concernées par le processus électoral.

S'exprimant à l'ouverture des travaux de la session ordinaire du Conseil de la HIISE, M. Derbal a mis l'accent sur l'impérative révision de l'ensemble des textes de loi en rapport avec l'organisation des rendez-vous électoraux dans le but de combler les vides juridiques constatés lors des précédentes échéances, notamment les élections législatives et locales organisées en 2017.

Il a relevé, à ce titre, la nécessite de "s'adapter aux nouveautés survenant sur la scène politique", partant de l'importance capitale que revêtent ces rendez-vous électoraux dans la vie de la Nation.

"Les élections ont de tout temps créé des polémiques et des différends qui peuvent déboucher parfois sur des confrontations, au vu notamment de leur importance dans l'accession au pouvoir et la gestion des affaires publiques, d'ou la nécessité de soumettre les lois qui les régissent à une révision permanente et continue pour garantir davantage de crédibilité et de régularité", a soutenu le président de la HIISE.

Il a ajouté, à ce propos, que l'expérience sur le terrain acquise dans le cadre des élections législatives et locales de 2017, avait permis à la HIISE de sortir avec plusieurs observations, la plus importante étant "l'impérieuse nécessité d'une action commune pour diffuser la culture électorale".

M. Derbal a rappelé, dans le même cadre, qu'aucun des participants aux élections législatives et locales de 2017 n'a obtenu la majorité absolue et "l'ensemble des participants se sont plaint de difficultés qui les ont privé d'obtenir de meilleurs scores", un constat, a-t-il dit, qui exige la conjugaison des efforts de tout un chacun à l'effet de consacrer la pratique démocratique par le recours au dialogue et la concertation.

Parmi les points figurant à l'ordre du jour de cette session, la présentation et l'adoption du plan d'action de la HIISE pour la surveillance des élections des années 2019-2020.

Le plan de la HIISE prévoit des propositions de mesures à même de renforcer la coordination entre l'Instance et le ministère de l'Intérieur dans le cadre le commission mixte, le renforcement de la communication avec les partis politiques et les organisations de la société civile, l'amélioration des textes juridiques régissant les élections en sus du volet relatif à la formation.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.