23 Janvier 2019

Congo-Kinshasa: Que peut-on attendre de la collaboration entre Bozi Boziana et Ferré Gola ?

Depuis Paris, le Padre Ferré Gola confirme que leur projet de featuring avec le Grand Père Benz Bozi Boziana est déjà en cours d'exécution. Les deux chanteurs ont bel et bien commencé les travaux de programmation et d'enregistrement de quelques chansons qui vont se retrouver dans l'album dont le titre phare reste encore un secret jalousement gardé par les deux stars de la musique congolais.

«Je crois que vous aurez tous les détails sur notre featuring dans les jours à venir. Je suis convaincu que le public sera émerveillé de ce qui va sortir de cette collaboration entre moi et Grand Père Benz, mon vieux», a affirmé Ferré Gola à La Prospérité.

Faut-il reconnaître que Ferré Gola, 43 ans, fait partie des jeunes musiciens congolais humbles et respectueux envers les vieux, par sa nature. Très réservé, parfois, ce chanteur de la rumba qui se distingue par sa belle voix a du mal à parler de lui-même. Toutefois, il se réjouit et salue l'opportunité lui offerte par Grand Père, le patron du groupe Anti-Choc qui a fait ses preuves à travers ses œuvres dans l'histoire de la musique congolaise. « Grand père Benz est une belle voix et une référence parmi les icônes de notre musique que je respecte beaucoup. J'ai eu personnellement à interpréter quelques morceaux de ses chansons dans mon dernier album», a renchéri le géniteur de la chanson « Vita Imana ».

Ce genre de collaboration entre deux stars n'arrive pas tous les jours dans le monde musical en RDC. Car, l'histoire renseigne que depuis la génération Wendo jusqu'à nos jours, la musique congolaise marche toujours avec des rivalités et surtout elle a été émaillée des conflits intergénérationnels.

Rencontre entre deux voix, deux générations !

Contrairement aux autres vieux musiciens, Grand Père Benz est réputé comme un leader non conflictuel et sans polémique. Exceptionnellement, il a toujours été respecté, aimé et très approché par la jeune génération qui contrôle actuellement la scène musicale. L'auteur-compositeur de la célèbre chanson «Mon mari est Gabonais» est sans rancune et privilégie les relations avec ses collègues musiciens, quel que soit l'âge.

Ce featuring qui s'annonce fracassant en 2019, constitue un brassage entre deux grandes écoles (clan) de la musique congolaise. D'une part, le clan Langa Langa d'où Bozi Boziana tire ses origines et d'autre part, le Clan Wenge originel où est Ferré Gola est le dernier fils. Deux musiques différentes avec duo de chanteurs qui se différencie par leur style, rythmique et surtout timbre vocal.

Evidemment, chacun apportera sa touche précieuse dans ce projet. Car, l'idéal est que l'un puisse amener l'autre dans son milieu afin de se soutenir et surtout de promouvoir toujours la musique congolaise. Qui vivra verra !

Congo-Kinshasa

Quinze corps retrouvés au Rwanda après le naufrage sur le lac Kivu

Le naufrage survenu en début de semaine sur le lac Kivu a fait plus de cent disparus. Samedi 20 avril, des corps,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.