Cameroun: Centre - Un budget pour des projets de développement

Bondjock (Nyong et Kelle) 833.549.348 F, c'est le montant du budget équilibré en recettes et en dépenses de la commune de Bondjock pour l'année 2919, soumis à l'appréciation des conseillers municipaux réunis en session ordinaire budgétaire dans la salle des actes de l'hôtel de ville de Bondjock.

Après examen en commissions et débats en plénière, il a été voté à l'unanimité par les vingt-trois conseillers présents sur les vingt-quatre attendus. Réaliste selon le maire, Mbombog Ton Manguele, ce budget connait une légère baisse de 0,20% par rapport à celui de l'exercice 2018.

Il se distingue par l'accélération de la décentralisation impulsée par le chef de l'Etat le Président Paul Biya, et marqué par l'augmentation effective et substantielle des compétences et ressources transférées aux communes. Toute chose appréciée à sa juste valeur et qui vise à améliorer les conditions de vie des populations, et aussi l'élaboration du Projet d'In vestissement Annuel (PIA) 2019, a souligné le maire Ton Manguele.

Il a alors engagé les conseillers municipaux à amener les populations qu'ils représentent au sein du conseil, à soutenir le travail de la commune en s'acquittant volontairement de leurs impôts et taxes, et en participant aux travaux d'intérêts communautaires dans leurs villages. 54,80% soit près de quatre-cent cinquante millions de ce budget seront consacrés au fonctionnement et 45,20% environ trois cent soixante-dix-sept millions à l'investissement.

Les travaux se sont déroulés en présence du premier adjoint préfectoral d'Eséka Michel Noah, du souspréfet de Bondjock Olivier Irénée Belibi Takam et du sénateur Bell Luc René.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.