Cameroun: Informatique - L'IAI aux côtés de la Croix-rouge

117 volontaires récemment outillés ont reçu leurs attestations de fin de formation, le 15 janvier 2019 à Yaoundé.

L'Institut africain d'informatique (IAI-Cameroun), Centre d'excellence technologique Paul Biya a encore fait des heureux à Yaoundé, à travers son Projet Mijef 2035. Cette fois, ce sont 117 volontaires de la Croix-rouge camerounaise qui ont bénéficié de son expertise. Ils ont été outillés en informatique et ont reçu le 15 janvier dernier, leurs attestations de fin de formation. Et séance tenante, le délégué des apprenants a salué ce partenariat entre la Croix-rouge et l'IAI-Cameroun qui permet aux volontaires secouristes de s'arrimer à la modernité. Non sans souhaiter bénéficier de la formation de haut niveau dispensée par les experts de l'IAI.

Cécile Akame Mfoumou, présidente de la Croixrouge camerounaise a quant à elle témoigné toute sa gratitude à l'endroit de l'IAI-Cameroun en général, et de son représentant résident en particulier, pour lui avoir ouvert les portes suite à sa demande. Car d'après elle, le numérique est désormais incontournable dans tous les secteurs d'activités et le volontaire qui agit le plu souvent en situation d'urgence, devrait maîtr ser l'outil informatique afin d'être plus efficac et efficient.

Cette première cuvée constitu pour la présidente de la Croix-rouge, le soc d'un vaste programme qui va s'étendre sur l'en semble du territoire national, avec pour amb tion de former 50 000 volontaires en inform tique à l'horizon 2035. Armand Claude Abanda, représentant résiden de l'IAI-Cameroun a, quant à lui, avoué qu'il n pouvait rester indifférent suite à la sollicitatio de la présidente de la Croix-rouge camerou naise. Surtout que l'organisation humanitai porte secours aux nécessiteux, comme le fa Mme Chantal Biya, présidente d'honneur de Croix-rouge et marraine du projet Mijef 203 L'évènement a également été l'occasion de signature d'un accord cadre de collaboration en tre la Croix-rouge et l'IAI-Cameroun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.